Aimer c'est écrire, et vice versa : Violette Leduc, passionnément

,

À propos

Violette Leduc voulait écrire, au féminin, la sexualité sans fards ni masques ni ombres, afin de restituer le ressenti sensuel et sexuel éprouvé dans l'amour physique. Comme son ami Jean Genêt, mais en partant de son expérience de jeune fille lesbienne, de femme bisexuelle. Malgré la censure de ses éditeurs, contre ses propres doutes et la tentation de l'autocensure, elle a passionnément poursuivi ce projet audacieux. Catherine Viollet en retrace ici le processus contrarié, déchiffre les « manuscrits millefeuilles » de l'écrivaine - son oeuvre palimpseste maintes fois reprise, remaniée, amputée.

Avec un inédit de Violette Leduc, « Une soirée au Fétiche », qui est un précieux témoignage sur le monde lesbien de l'entre-deux guerres.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Féminisme

  • EAN

    9791090062733

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    240 g

  • Distributeur

    Makassar

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Anaïs Frantz

Anaïs Frantz est docteur en littérature. Elle enseigne la littérature, le cinéma et les féminismes français dans les Universités américaines de Paris et donne un séminaire de Master à La Sorbonne Nouvelle-Paris 3.

empty