Les fenêtres

Les fenêtres

Traduction MARGOT CARLIER-TOMERSKA  - Langue d'origine : POLONAIS

À propos

L'action du livre se situe en 1984, immédiatement après la levée de l'état de siège en Pologne. Celina, l'héroïne du roman, est une femme dans la quarantaine, dont la vie se trouve bousculée par les événements politiques tragiques des années « Solidarité ».
En tant que reporter photographe, elle assiste au procès des assassins de l'étudiant Grzegorz Przemyk (un meurtre commis par la milice qui a bouleversé la Pologne), et cache chez elle des militants clandestins. Elle devient ainsi le témoin direct des événements dont parlent les médias du monde entier.
Mais le passé se profile aussi en toile de fond. Pendant la guerre, la mère de Celina a caché chez elle une jeune femme juive et sa fille, Paula. Devenue adulte, cette dernière décide de partir en Afrique du Sud. Celina épousera alors l'ancien fiancé de son amie Paula.
C'est dans cette Pologne des années quatre-vingt que l'auteure dresse un beau portrait de femme, solidement ancré dans la réalité.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782882506818

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    23 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    256 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Illustré   Broché  

Hanna Krall

  • Naissance : 1-1-1935
  • Age : 86 ans

Hanna Krall (née en 1935) occupe une place éminente dans le paysage littéraire polonais, avec une œuvre qui donne à voir l'inscription de l'Histoire dans les vies de gens ordinaires, en particulier celles de Juifs de Pologne, de leurs voisins, de leurs bourreaux et du petit nombre de ceux qui leur ont porté secours. Reporter et écrivain, elle a créé la section reportage dans le quotidien Gazeta Wyborcza. Ses livres, maintes fois primés, sont traduits en une quinzaine de langues, tels Les Retours de la mémoire, chez Albin Michel (1993), et chez Gallimard : Là-bas, il n'y a plus de rivière (2000), Prendre le bon Dieu de vitesse, son grand entretien avec Marek Edelman (2005) ; Le Roi de cœur (2008). Un choix de ses premiers reportages, croisés avec ceux de son ami Ryszard Kapuscinski, a paru chez Noir sur Blanc en 2016 : La Mer dans une goutte d'eau.

empty