égalité des hommes et des femmes

À propos

Comme le montre séverine auffret dans sa préface, " marie le jars de gournay ne fut pas seulement l'amie ambiguë de montaigne, le satellite d'un astre.
Elle fut avant tout une femme libre ". si la " fille d'alliance " a succédé à la boétie, le " frère d'alliance " trop tôt disparu, l'intense relation de marie avec l'auteur des essais sera elle aussi très brève, puisqu'ils ne partageront que quelques semaines au château de gournay. marie restera fidèle à michel de montaigne, mort quatre ans après cette mémorable rencontre, en veillant aux éditions posthumes des essais.
Mais surtout, on le verra dans l'égalité des hommes et des femmes, publié la première fois en 1622, elle se construira elle-même comme femme indépendante, créatrice et pensante. c'est en puisant à deux sources principales - les hautes figures de l'antiquité et la bible - que marie défend avec bonheur sa thèse : les femmes ne sont ni inférieures aux hommes, ni " supérieures ", comme le prétendent quelques sophistes des deux sexes, mais tout simplement leurs égales, quoique différentes.
Publié quatre ans plus tard, le grief des dames, petit texte franchement polémique, soustrait définitivement les femmes à " la quenouille ", en établissant l'état de femme de lettres.


Rayons : Littérature > Œuvres classiques > Période moderne (< 1799)


  • Auteur(s)

    Gournay M L J D.

  • Éditeur

    Arlea

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    09/10/2008

  • EAN

    9782869598331

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    64 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    0.6 cm

  • Poids

    94 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty