À propos

Le parcours de Sophie Taeuber-Arp (1889-1943) au carrefour des avant-gardes, de Dada à la plastique pure, semble à première vue bien connu. Mais, au coeur de la géographie de l'art abstrait international, la singularité de sa dernière période demeure mal connue. Autour de la revue trilingue qu'elle fonde Plastique (1937-1939), trop méconnue en dépit de son importance, se lisent ses espoirs, ses combats, et le réseau hors frontières qui fut le sien, avec Paris pour centre. C'est tout un monde d'échanges, coupés par la guerre, qui reste à redécouvrir. Des archives nouvelles permettent aujourd'hui de (ré)écrire l'histoire de ses ultimes années qui sont les plus riches et en même temps les moins comprises.


Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art


  • Auteur(s)

    Cécile Bargues

  • Éditeur

    Fage

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Date de parution

    24/11/2022

  • Collection

    Ecole Des Modernites

  • EAN

    9782849757185

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    16.5 cm

  • Largeur

    11.3 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    116 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Cécile Bargues

Cécile Bargues est docteure en histoire de l'art de l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne où elle a soutenu une thèse sur Dada après dada. Ses travaux portent sur le devenir de l'œuvre des dadaïstes des années 1920 à nos jours, et sur la réception institutionnelle des avant-gardes en Europe et aux ÉtatsUnis. Elle est actuellement pensionnaire à l'Institut
National d'Histoire de l'Art

empty