Le sexocide des sorcières

À propos

Du XVe au XVIIIe siècle, l'Europe chrétienne (catholique comme protestante) fut prise d'une brusque frénésie contre la sorcellerie. Des dizaines de lilliers de personnes, accusées à tort ou à raison de pratiques démoniaques, furent torturées avant de se retrouver dans les flammes des bûchers. La quasi-totalité des victimes furent des femmes. Ce ne peut être l'effet du hasard.
Dans ce pamphlet rageur, l'auteur replace ces trois siècles de chasse aux sorcières dans le contexte général de la misogynie fondamentale du christianisme pour lequel toute femme incarne peu ou prou le mal.



Rayons : Religion & Esotérisme > Religion généralités > Religion et société

  • EAN

    9782844050755

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    15 cm

  • Largeur

    10.5 cm

  • Poids

    120 g

  • Distributeur

    Distrilibre

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Françoise d' Eaubonne

Françoise d'Eaubonne est née en 1920 et morte en 2005. Poétesse et romancière à succès (elle obtient le prix des lecteurs à 24 ans, avec Comme un vol de gerfauts, paru chez Julliard en 1947), elle est une intellectuelle autodidacte prolifique. Résistante, féministe, anticolonialiste, elle sera aussi une des premières défenseuses de la cause homosexuelle (sans être elle-même lesbienne), de l'abolition de la peine de mort et de l'écologie. Cofondatrice du MLF puis du Front homosexuel d'action révolutionnaire en 1971, Françoise d'Eaubonne est aussi à l'origine du concept d'écoféminisme. Injustement tombée dans l'oubli, son œuvre souvent visionnaire est aujourd'hui revisitée par les nouvelles générations féministes. Le Complexe de Diane est son premier ouvrage théorique, paru en 1951 chez Julliard.

empty