À propos

Elle s'appelait Ghylaine et c'était ma soeur, la plus jeune. A 34 ans, maman d'une petite Cloé âgée de 7 ans, elle avait annoncé à son conjoint qu'elle le quittait. Le 22 septembre 2017, après l'avoir frappée, son mari jette de l'essence sur elle et allume un briquet. Leur appartement prend feu. La petite Cloé a assisté à presque toute la scène. Brûlée à 92 %, Ghylaine est emmenée à l'hôpital ainsi que son mari, blessé plus légèrement. Après deux jours, elle meurt sans sortir du coma artificiel dans lequel les médecins l'ont plongée pour lui éviter les souffrances insupportables des brûlures. Ghylaine est la 96e des 146 femmes tuées en 2017 par leur compagnon. » A la suite de cette tragédie, Sandrine, parent de victime, a été témoin de nombreux dysfonctionnements : maintien de l'autorité parentale pour le meurtrier, à banalisation de ce type d'assassinat requalifié en « crime passionnel », formation inexistante des gendarmes en ce type de circonstances.
Elle témoigne aujourd'hui de l'histoire de sa soeur, mais aussi du vécu des familles de victimes confrontées à un deuil impossible, mais aussi de son expérience sur le terrain, d'un problème social qui nous touche tous.


Rayons : Littérature > Biographie / Témoignage littéraire > Témoignages > Maltraitance / Violences

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Violences / Criminalité


  • Auteur(s)

    Sandrine Bouchait

  • Éditeur

    Archipel

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    07/04/2022

  • Collection

    Memoires Et Temoignages

  • EAN

    9782809844245

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    272 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    306 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Sandrine Bouchait

  • Pays : France
  • Langue : Francais

A la mort de sa sœur Ghylaine, Sandrine Bouchait a créé l'UNFF (Union nationale des familles de féminicide) pour recueillir le témoignage des proches de victimes et les accompagner dans leur travail de reconstruction. Elle intervient également auprès des équipes de gendarmerie et jusqu'au ministère de la Justice. Elle réside aujourd'hui dans les Hauts de Seine.

empty