La révolution russe La révolution russe
La révolution russe
La révolution russe

À propos

« La liberté seulement pour les partisans du gouvernement, pour les membres d'un parti, aussi nombreux soient-ils, ce n'est pas la liberté. La liberté, c'est toujours la liberté de celui qui pense autrement. Non pas par fanatisme de la justice, mais parce que tout ce qu'il y a d'instructif, de salutaire et de purifiant dans la liberté politique tient à cela et perd de son efficacité quand la liberté devient un privilège. » Rosa Luxemburg Ce travail d'analyse ne sera pas achevé, et ses notes ne seront publiées qu'après sa mort. A
chacun, donc, d'interpréter ce qui relève d'une pensée en mouvement de ce qui est jugement définitif.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire

  • EAN

    9782752603654

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    71 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    11 cm

Rosa Luxemburg

Rosa Luxemburg (1870-1919) est née à Zamosc (Pologne) au sein d'une famille de commerçants juifs. Elle fait ses études à Varsovie mais est contrainte à l'exil en Suisse en raison de ses liens avec les mouvements socialistes révolutionnaires. En 1898, elle s'installe en Allemagne. Lors de la révolution russe de 1905, elle regagne clandestinement la Pologne où elle organise la propagande révolutionnaire. Arrêtée puis libérée, elle revient en Allemagne où elle écrit son ouvrage majeur : L'accumulation du capital. Durant la Première Guerre mondiale, son engagement pacifiste lui vaut d'être incarcérée presque sans discontinuité jusqu'en 1918. A sa libération, elle participe à la création du parti communiste allemand et à l'insurrection spartakiste de janvier 1919 à Berlin. Au lendemain de la répression sanglante, elle est de nouveau arrêtée. Le 15 janvier 1919, Rosa Luxemburg est assassinée.

empty