Paradis des tortues  (le ) Paradis des tortues  (le )
Paradis des tortues  (le )
Paradis des tortues  (le )

Paradis des tortues (le )

À propos

" je suis un peu bancale.
Un peu, mais pas trop. c'est pour ça qu'ils m'ont amenée ici. pourtant, je sais que je n'ai rien à y faire. toutes ces mal foutues. rien à voir là-dedans. - ici tu verras, c'est le paradis des tortues !- le paradis des tortues ? j'ai demandé.
- c'est ça "le paradis des tortues" ! et elles se sont esclaffées. hé les filles ! elles ont gueulé à la cantonade, vous saviez qu'ici, on était au paradis des tortues ! hé, les tortues ! vous entendez c'qu'a dit la p'tite ! ? " lorsque la petite débarque, un beau matin, dans cet hôpital, véritable cour des miracles, à la fois école et prison, elle a le sentiment d'entrer en enfer.
Mais dans cet univers clos, derrière la laideur, les amitiés à la vie à la mort se nouent, les haines sévissent, les passions règnent. d'une plume vive, sans complaisance, emmanuelle marie peint les débuts de l'adolescence : l'égoïsme inconscient et féroce, les angoisses informulables, la cruauté, les rêves chimériques et grandioses, l'extrême sentiment d'impuissance. un très beau livre d'une surprenante maîtrise.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782729113186

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13.2 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    223 g

  • Distributeur

    Pollen

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Emmanuelle Marie

Née à Boulogne-sur-Mer en 1965, Emmanuelle Marie, après des études de Lettres modernes et de Filmologie, s'oriente vers le théâtre. C'est en 1989, avec Jacques Descorde, qu'elle crée dans sa ville natale La Compagnie des docks qui mettra en scène des spectacles allant de la région Nord-Pas-de-Calais à Paris. Mais c'est à partir de 1996 que la dramaturge se lance en solo. Elle écrit sa première pièce Ecce homo. Remarquée pour l'humour noir qui s'en dégage, elle écrit dans la foulée un roman, Le Paradis des tortues, que La Différence publie en 2000 et qui a été réédité à plusieurs reprises.
Accueillie en 2001 en résidence à la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon dans le Gard, elle achève l'écriture de la pièce de théâtre Cut, qui sera jouée au Théâtre du Rond-Point à Paris. Mais l'auteur n'en reste pas là. La consécration est atteinte avec Blanc, mise en scène par Zabou Breitman, au Théâtre de la Madeleine. Cette pièce dévoile l'histoire de deux s½urs qui doivent veiller leur mère mourante. Le jeu des deux actrices, Isabelle Carré et Léa Drucker, ainsi que la parfaite maîtrise des dialogues proposés par l'auteur enchantent les critiques. La pièce est saluée par deux nominations aux Molière 2007. Atteinte d'un cancer, Emmanuelle Marie envoie à La Différence, un mois avant sa mort, Les Cils de l'ange.

empty