À propos

On est au début des années 1970. La Malcastrée raconte, en la faisant remonter à l'enfance, la maltraitance exercée par les institutions psychiatriques. Celle-ci est illustrée de manière saisissante par le sort d'enfants trisomiques que la narratrice est chargée d'attacher à leurs sièges toute la journée... Avant qu'elle ne retourne la situation en les détachant tous, libérant leurs mouvements au risque de sa propre vie. Ainsi se succèdent des moments-limites, traversés dans la souffrance et dans une solitude impitoyable.
Au rythme d'une écriture pulsionnelle, l'autrice décrit les traitements chimiques destructeurs, les avortements forcés, l'abandon par l'homme aimé, l'interdit d'écrire. Et finalement l'expulsion, une forme douloureuse de libération, payée très cher par le suicide d'une compagne d'infortune. Emma Santos qualifie son deuxième livre de témoignage, « écrit avec beaucoup de rage et de révolte ».
« La Malcastrée a été écrite moitié dehors, moitié dedans, entre deux opérations, entre les rues de Paris et les hôpitaux, dans le silence, demi-honteuse, toujours triomphante, entre la réalité et le rêve. Les mots sont étroitement liés à mon corps, à ma maladie.
Je n'ai jamais envié une bonne santé. Et pourtant j'écrivais déjà avant la maladie, dans l'enfance. Un geste, ce geste, l'acte, rejeter.
Il n'y avait pas cette tentative littéraire. Cette tentative exhibitionniste. Se reconstruire avec des mots. Se reconstruire en espérant surtout ne jamais y arriver. La Malcastrée, c'est déjà si vieux. 1971. La recherche du comment. Le système des mots, comment on y entre. Écrire comme on meurt ou écrire quand on ne meurt pas. » E.S.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Emma Santos

  • Éditeur

    Des Femmes

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    20/05/2021

  • Collection

    Des Femmes Poche

  • EAN

    9782721008916

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    17.5 cm

  • Largeur

    10.5 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    92 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Emma Santos

Emma Santos (1943-1983) a écrit sur la folie et l'univers psychiatrique des textes autobiographiques d'une très grande force. Elle est accueillie par Antoinette Fouque aux éditions Des femmes qui publie, en 1976, trois livres d'elle la même année dont, en édition de poche, "La Malcastrée", qui l'a fait connaître du grand public. Elle a interprété au théâtre le personnage de l'un de ses textes, mis en scène par Claude Régy (Théâtre de la Gaîté Lyrique, 1976-1977) publié également aux éditions Des femmes-Antoinette Fouque.

empty