féminologie t.2 ; Gravidanza

féminologie t.2 ; Gravidanza (Préface d'Alain Touraine)

À propos

Voici enfin en édition de poche le deuxième recueil d'essais de féminologie d'Antoinette Fouque, paru initialement en 2007, après "Il y a deux sexes. Féminologie I" (Gallimard, coll. « Le Débat », 1995 - 2004 ; Folio 2015) et avant "Génésique. Féminologie III" (éditions des femmes-Antoinette Fouque, 2012) qui sort en même temps au même format de poche.

La pensée et l'action pionnières d'Antoinette Fouque ont imprégné le monde contemporain d'une conception positive de la différence des sexes et de l'existence des femmes, De tous ses livres, "Gravidanza" qui réunit plus d'une trentaine d'écrits, d'interventions, d'entretiens entre 1968 et 2007, est sans doute celui dans lequel la cofondatrice du Mouvement de libération des femmes développe le plus longuement ses propositions psychanalytiques. Elle y critique la théorie freudienne de « l'envie de pénis » chez les petites filles en affirmant l'existence d'une envie d'utérus chez les hommes qui se traduit notamment par la tentative de maîtriser et de contrôler ce qui leur échappe : la procréation. Elle y déconstruit l'affirmation d'une libido unique, mâle, qui donne lieu au célèbre postulat de Lacan « La femme n'existe pas », rappelle que les femmes, avec une sereine insistance, continuent le mouvement infini de l'humanité. Elle expose comment, au plan politique, une démocratie paritaire permettrait à l'humanité, enfin adulte et féconde, d'accéder à sa maturité.

« Au début, cette voix, je ne l'avais pas bien perçue, tant elle était couverte par le bruit des campagnes et des polémiques. Mais depuis ma première lecture de Il y a deux sexes, je l'ai constamment entendue, plus nette, plus audible que les autres. C'est une voix à la fois insistante et retenue, chargée de passion, pleine d'une imagination créatrice, et révélatrice de secrets, une voix que je n'ai trouvée que dans Rimbaud... Ce que j'essaie ici de dire va beaucoup plus loin que reconnaître l'importance d'une des tendances du féminisme ; il s'agit de percevoir le passage, faut-il dire la mutation, d'une culture à une autre, dans laquelle ce nouveau féminisme a joué un rôle central. » Alain Touraine (Préface)

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Genres

  • EAN

    9782721007315

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    292 Pages

  • Longueur

    17.5 cm

  • Largeur

    10.5 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    204 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Antoinette Fouque

  • Naissance : 1-1-1936
  • Décès :1-1-2014 (Mort il y a 7 ans à l'âge de 78 ans)
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Antoinette Fouque (1936-2014), psychanalyste, cofondatrice du Mouvement de libération des femmes (1968) au sein duquel elle a inauguré le groupe Psychanalyse et Politique, créatrice des éditions des femmes (1973), a été députée au Parlement européen (1994-1999) et directrice de recherches à l'université Paris 8. Docteure en sciences politiques, elle a publié plusieurs ouvrages clés de la pensée contemporaine dont son fameux "Il y a deux sexes. Féminologie I" (Gallimard, coll. « le Débat », 1995 - 2004 et Folio 2015), qui théorisent la différence des sexes et portent un éclairage inédit sur la procréation. Ses apports au paysage intellectuel et politique français sont multiples, de la question de « qu'est-ce qu'une femme ? » posée à la psychanalyse, à celle d'une parité « qualitative » apte à transformer le champ politique, en passant par toutes les luttes dans lesquelles elle s'est engagée pour faire avancer les droits des femmes à travers le monde, et affirmer leur apport inestimable à la civilisation.

empty