À propos

« Elle s'appelle Artemisia Gentileschi. Je n'ai cessé de répéter en moi son nom. Artemisia est née à Rome en 1593, elle a vécu à Florence puis à Naples. Être femme et peintre à cette époque-là est en soi un défi qui ne laisse de me questionner. Ce qui me lie à elle, la façon dont ce roman mêle écriture et peinture s'appuie sur des raisons intimes. Si je n'avais écrit, j'aurais peint. Orpiment est une tentative d'écrire "l'écriture", une façon de supporter cette indécence. » C.W.

« Je mettrai au poignet de Judith le bracelet de maman que je n'ai jamais pu me résoudre à porter, les hexagones d'or incrustés de jade forment un motif parfait. Et la robe sera jaune, décolletée. Pour les lignes de force, le rouge. Un tissu rouge sur lui, les taches de sang sur sa robe à elle. Il faut composer à partir du rouge. Les bras découverts. Six bras : ceux d'Holopherne qui tente de repousser les assaillantes, ceux de la servante qui l'immobilise et ceux de Judith qui lui coupe la tête. » C.W.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Catherine Weinzaepflen

  • Éditeur

    Des Femmes

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    23/02/2006

  • Collection

    Fiction

  • EAN

    9782721005243

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    186 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    228 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Catherine Weinzaepflen

Née à Strasbourg où elle a passé son enfance et sa jeunesse, Catherine Weinzaepflen vit à Paris tout en voyageant régulièrement aux quatre coins du monde. Romancière et poète, elle est l'autrice d'une oeuvre qui rassemble près d'une vingtaine de textes dont les premiers comme les plus récents ont été publiés aux éditions des femmes-Antoinette Fouque : "Isocelles" (1977), "La Farnésine, jardins" (1978), "Orpiment" (Prix Brantôme 2006), "Am See" (réédition 2007), "Le Temps du tableau" (poésie, 2008), "Celle-là" (2012), "La Vie sauve" (2014), "Avec Ingeborg" (2015, recueil de poésie figurant dans la sélection finale du prix Guillaume Apollinaire 2016), "La soeur de mon frère" (2017). Son dernier recueil de poèmes, "Le rrawrr des corbeaux" est paru aux éditions Flammarion en 2018.

empty