À propos

Une femme a rejoint une ville qui va s'enfoncer dans les marécages. Elle y tue son enfant en toute légalité morale et civique. Elle y combat son désir d'un homme, son ancienne façon d'être femme. C'est la ville du Non, la ville où crime et sacrifice sont encouragés. Aucune loi ordinaire, tant au niveau éthique qu'esthétique, ne s'y est fixée.

« Longtemps après les couches, quand mon corps ne supportait plus de crier dedans, je l'ai tué. Déjà le brouillard était sur la ville construite sur les marécages. J'ai oublié le nom de cette ville qui refuse d'être. Je l'ai su rapidement puis je l'ai perdu. ICI les lieux sont inutiles. Nul ne désire y rester. L'enfant ne le désirait pas. Mes cris ne franchissaient pas les murs. Je l'ai tué pour taire à jamais le nom impossible. » J.M.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Jacqueline Merville

  • Éditeur

    Des Femmes

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    23/09/1986

  • Collection

    Fiction

  • EAN

    9782721003027

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    82 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    0.6 cm

  • Poids

    85 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jacqueline Merville

Jacqueline Merville est écrivaine et peintre. Elle a publié huit récits aux Éditions Des femmes-Antoinette Fouque, des recueils de poésie, notamment à La Main courante, et dirige depuis 2002 une collection de livres d'artistes, « Le Vent refuse ». Depuis 1992, Jacqueline Merville partage son temps entre le sud de la France et l'Asie.

empty