Des couteaux contre des femmes ; de l'excision
Des couteaux contre des femmes ; de l'excision

Des couteaux contre des femmes ; de l'excision (préface Benoîte Groult)

À propos

"Des couteaux contre des femmes", premier livre théorique sur l'excision, propose une recherche, hors des propos classiquement tenus sur cette blessure-torture réelle. Séverine Auffret interroge les structures politique, culturelle, sociale et symbolique de l'Occident, mettant au jour les racines de l'assujettissement et de la haine des femmes.

« Comment comprendre la pratique effroyable de la mutilation sexuelle des femmes ? Pratique aussi méconnue et cachée qu'elle est actuelle et en pleine expansion. Quelles qu'en soient les formes, la mutilation des femmes est à la base des civilisations humaines, marquant sur le corps des femmes l'appropriation de leur puissance sauvagement déniée. Rien ne me prédisposait à écrire un livre sur la mutilation des femmes, je voisinais plutôt, par goût et par profession, avec Platon, Spinoza, Marx et quelques autres. Mais de ce côté pas d'armes, pas de parole adéquate. Sur le corps des femmes, sur leur sexe tranché, néant. La réalité serait-elle indécente à l'univers des idées ? » S.A.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie

  • EAN

    9782721002327

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    298 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    13.6 cm

  • Épaisseur

    2.4 cm

  • Poids

    293 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Séverine Auffret

  • Naissance : 1-1-1942
  • Age : 79 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Agrégée de philosophie, Séverine Auffret enseigne en lycée de 1968 à 2002. Poursuivant parallèlement des recherches philosophiques et littéraires, elle est l'auteure d'une dizaine de livres. Membre fondateur de l'université populaire de Caen au côté de Michel Onfray, elle a entrepris, au sein de cette université, l'écriture d'une autre histoire des idées féministes. Par ailleurs, elle a entrepris de faire éditer l'œuvre de la philosophe française Gabrielle Suchon (1632-1703).

empty