À propos

Dans la première partie de son essai, Sheila Rowbotham dit très concrètement à partir de son expérience personnelle, qui est aussi celle de toute la génération d'avant 1968, comment elle a pris conscience de son oppression et commencé à lutter. Du maquillage aux rêves, de la mode au militantisme, dans un monde créé par les hommes et pour l'homme, les femmes ont compris qu'elles étaient exclues, reléguées dans les rôles de mères et d'épouses, envers des rôles masculins dominants.

Elle approfondit ensuite cette analyse dans la seconde partie en montrant la fonction particulière des rôles « féminins » dans le système capitaliste. Par le sous-paiement des emplois, le non-paiement du travail domestique et la reproduction qu'elles assurent, les femmes sont exploitées économiquement, idéologiquement et sexuellement. Et si cette situation prouve que le pouvoir capitaliste et le pouvoir masculins sont liés, c'est bien contre elle que les femmes se sont mises à lutter ensemble.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie


  • Auteur(s)

    Sheila Rowbothan

  • Éditeur

    Des Femmes

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    31/12/1978

  • Collection

    Des Femmes Poche

  • EAN

    9782721001870

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    17.5 cm

  • Largeur

    10.5 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    145 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

empty