Y aura-t-il pour de vrai un matin
Y aura-t-il pour de vrai un matin

Y aura-t-il pour de vrai un matin

Traduction CLAIRE MALROUX  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Emily dickinson a vingt-huit ans lorsqu'elle décide de s'adonner entièrement - sinon publiquement - à sa vocation de poète apparue pendant son adolescence, si l'on en croit les lettres écrites huit ans plus tôt à ses amies.
à l'une en particulier, elle parle de son attirance pour ce qu'elle ne nomme pas mais perçoit d'emblée comme une force rivale de la religion, la poésie : " j'ai osé accomplir des choses étranges - des choses hardies, sans demander l'avis de personne - j'ai écouté de beaux tentateurs... ". qui est cette jeune femme mystérieusement préparée à un rôle auquel elle sacrifie bientôt la normalité de l'existence, vivant de plus en plus retranchée de la société, consacrant tout le temps que lui laisse sa participation aux tâches familiales - celles d'une grande maisonnée bourgeoise - à délivrer le chant qui l'habite ? qui considérera de plus en plus la poésie comme le seul instrument de salut, la seule arme pour lutter contre les tourments et la finitude de la vie, le seul espoir sûr d'éternité face à celui, beaucoup plus hypothétique à ses yeux, de l'au-delà ? sont rassemblés ici des poèmes, de jeunesse comme de la maturité, qui complètent parfaitement l'autre ensemble poétique majeur : une âme en incandescence.
Il y a toujours chez emily dickinson, à quelque période que ce soit, des fulgurances, des poèmes se détachant brusquement des autres, des pics vertigineux parmi des montagnes plus modestes ou même des collines. et elle est capable de passer d'un instant à l'autre de la dépression à l'exaltation et réciproquement.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782714309730

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    520 Pages

  • Longueur

    21.4 cm

  • Largeur

    13.6 cm

  • Épaisseur

    3.4 cm

  • Poids

    554 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Emily Dickinson

Emily Dickinson est née en 1830 à Amherst (Massachussets) d'une famille de notables.
Son père, avocat réputé, est représentant à la Chambre des députés du Massachusetts.
Emily a un frère aîné Austin et aura une cadette, Lavinia. Elle reçoit une
éducation soignée. À la Amherst Academy, elle rencontre ses plus chères amies. La
mort de son amie Sophia Holland en 1844 la bouleverse. En 1847, un jeune stagiaire,
Ben Newton, arrive au cabinet de son père, qui exerce une influence déterminante sur
sa vocation d'écrivain : il est, écrira-t-elle, « l'ami qui m'enseigna l'immortalité».
En 1852, son père est élu membre du Congrès. Emily se rend à Washington puis à
Philadelphie où elle rencontre le Révérend Wadsworth. Son frère Austin se marie en
1856 avec sa meilleure amie, Sue, qui restera sa confidente privilégiée, malgré un
puritanisme qui l'agace. Emily se détache de plus en plus des pratiques religieuses. En
1860, Wadsworth part s'installer en Californie. L'éloignement devient un thème dominant
de ses poèmes. Totalement recluse, elle ne se vêt plus que de blanc.
Emily écrit en 1862 au critique T. W. Higginson pour avoir son avis sur ses poèmes.
Ses réserves la décident à n'en publier aucun. Les années 1874 et 1875 marquent le
début d'une série de maladies et de deuils. Son père meurt en 1974, sa mère est frappée
de paralysie en 1875, Gilbert, fils d'Austin et Sue, meurt de fièvre typhoïde.
Emily se prend d'une ardente passion pour le juge Otis P. Lord, ami de son père
tombé veuf en 1877. La mort de ce dernier en 1884 est à l'origine d'une dépression
nerveuse qui altère le fragile équilibre de sa santé. Elle meurt en 1886 à 56 ans.

empty