À propos

Les tropismes, a expliqué l'auteur, " ce sont des mouvements indéfinissables, qui glissent très rapidement aux limites de notre conscience ; ils sont à l'origine de nos gestes, de nos paroles, des sentiments que nous manifestons, que nous croyons éprouver et qu'il est possible de définir. " Vingt-quatre petits tableaux d'oscillations intérieures presque imperceptibles à travers clichés, lieux communs et banalités quotidiennes : vingt-quatre petits récits serrés, où il n'y a plus de trame alibi, plus de noms propres, plus de " personnages ", mais seulement des " elle " et " il ", des " ils " et " elles ", qui échangent leur détresse ou leur vide au long de conversations innocemment cruelles ou savamment féroces. (...) Textes très courts où une conscience jamais nommée, simple référence impersonnelle, s'ouvre ou se rétracte à l'occasion d'une excitation extérieure, recevant la coloration qui permet de l'entrevoir.
Gaëtan Picon.

Mon premier livre contenait en germe tout ce que, dans mes ouvrages suivants, je n'ai cessé de développer. Les tropismes ont continué d'être la substance vivante de tous mes livres.
Nathalie Sarraute, préface à L'Ère du soupçon, Gallimard, 1964.

Initialement publié par Denoël en 1939, le premier livre de Nathalie Sarraute (1900-1999) est paru aux Éditions de Minuit en 1957, dans une nouvelle version où l'auteur avait retranché un chapitre pour en ajouter six nouveaux.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Nathalie Sarraute

  • Éditeur

    MINUIT

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    05/04/2012

  • Collection

    Minuit Double

  • EAN

    9782707321466

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    0.6 cm

  • Poids

    76 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Nathalie Sarraute

Le 19 octobre 1999, Nathalie Sarraute achevait à Paris une traversée du siècle commencée en 1902 à Ivanovo, dans la Russie des tzars. Avec elle disparaissait l'un des écrivains français contemporains dont la survie littéraire est la moins douteuse. Romancière, auteur dramatique, essayiste (et même polémiste), figure indiscutable du Nouveau Roman, Nathalie Sarraute n'a cessé de tarauder le langage de l'intérieur.

empty