À propos

Vladimir Poutine livre en Ukraine une cinquième guerre depuis 1999, après la Tchétchénie, la Géorgie, le Donbass et la Syrie. Jamais la Russie n'a réellement été menacée par ceux qu'elle attaquait, il lui a fallu trouver des prétextes : protéger des « russophones en danger », lutter contre le terrorisme, « dénazifier l'Ukraine ».

Ce que craint Poutine plus que tout, c'est la démocratisation des anciennes républiques soviétiques et leur émancipation de la tutelle d'un État russe prédateur. Pour assurer la survie de son pouvoir, il mène une guerre de destruction et sacrifie les soldats russes en grand nombre. Mais il n'avait anticipé ni la résistance des Ukrainiens ni le soutien des pays occidentaux.

La guerre permanente n'a fait qu'accentuer la répression à l'intérieur et fragiliser la Russie à l'extérieur. En livrant à l'Ukraine une guerre ingagnable, Poutine enferme les Russes dans une confrontation majeure avec l'Europe, l'Amérique du Nord et le Japon, et entraîne son pays vers l'abîme.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Sciences politiques généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur les sciences politiques


  • Auteur(s)

    Marie Mendras

  • Éditeur

    Calmann-Levy

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    21/02/2024

  • Collection

    Liberte De L'esprit

  • EAN

    9782702189832

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    350 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    2.6 cm

  • Poids

    390 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Marie Mendras

Marie Mendras, politologue au CNRS et au CERI, est professeur à Sciences Po où elle
enseigne notamment la politique étrangère russe dans la nouvelle Paris School of
International Affairs (PSIA).
Elle a publié en 2012 Russian Politics. The Paradox of a Weak State (Hurst, London &
Columbia University Press, New York).

Découvrez une sélection de pages intérieures 1
empty