Pornographie : les hommes s'approprient les femmes

À propos

Cette diatribe féministe contre la pornographie a suscité une controverse retentissante lors de sa parution. Andrea Dworkin milite en faveur de l'adoption d'une législation qui définisse la pornographie comme une violation des droits des femmes. Elle souligne que la pornographie engendre une corrélation entre sexe et violence en faisant de la domination violente à l'encontre des femmes une composante essentielle du fantasme sexuel. Afin d'étayer cette thèse, elle établit un parallèle entre la vie et les écrits du Marquis de Sade et propose un compte rendu critique de plusieurs ouvrages pornographiques contemporains.
Un essai fougueux, incisif, éloquent et imprégné d'urgence.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Féminisme

  • Auteur(s)

    Andrea Dworkin

  • Éditeur

    Editions Libre

  • Date de parution

    22/07/2022

  • Collection

    Femmes En Lutte

  • EAN

    9782490403264

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    340 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    400 g

  • Distributeur

    Makassar

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Andrea Dworkin

  • Pays : Etats-unis
  • Langue : Anglais (etats-unis)

Andrea Dworkin (1946-2005). Née dans le New Jersey (États-Unis), essayiste, théoricienne, auteure de nombreux ouvrages consacrés à la pornographie, au viol et plus largement aux violences contre les femmes.
Des ouvrages qui ont été traduits en vingt langues et ne sont toujours pas disponibles en français, à l'exception de Pouvoir et violence sexiste (Montréal, Sisyphe), Les Femmes de droite (Montréal, Remue-ménage) et de Souvenez-vous, résistez, ne cédez pas (Syllepse/ Remue-ménage ).

empty