À propos

Une oeuvre vive et exaltante, où Joyce Carol Oates donne accès aux coulisses de son écriture, à sa vie intérieure et à son quotidien

Large fragment d'autobiographie de l'un des plus grands auteurs américains, le
Journal de Joyce Carol Oates est un document littéraire de première importance. Elle l'entreprend à l'âge de trente-quatre ans, le 1er janvier 1973, tout en poursuivant ses oeuvres de fiction. Bien que détestant être qualifiée de prolifique, Oates écrit chaque jour avec une énergie fiévreuse : " Écrire est... une drogue, douce, irrésistible, et épuisante ", dit-elle.
De ces lignes rédigées " au fil de la plume et spontanément " émerge un portrait non expurgé de l'artiste en femme, écrivain, professeur, amie. Oates parle de manière franche et très émouvante de son mariage - si heureux - avec Raymond Smith, de sa vie d'enseignante (à Windsor puis à Princeton), de son manque d'instinct maternel et des heures qu'elle passe au piano. Sa réputation croissante dans le monde littéraire l'amène à des rencontres et des amitiés avec des écrivains comme Philip Roth, John Updike, Susan Sontag, Joan Didion et bien d'autres. Mais, peu à l'aise avec les signes de la célébrité, Oates ne cesse de se réfugier dans sa vie intérieure, à la poursuite de son oeuvre. Une oeuvre dont ce
Journal - qui égale celui de Virginia Woolf - est à coup sûr une pièce majeure.

" Au-delà du simple témoignage, Joyce Carol Oates compose jour après jour un admirable manifeste à la gloire de l'imagination. " Augustin Trapenard,
ELLE


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Joyce Carol Oates, Claude Seban

  • Éditeur

    Philippe Rey

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    14/03/2024

  • Collection

    Fugues

  • EAN

    9782384820764

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    534 Pages

  • Longueur

    19.2 cm

  • Largeur

    12.2 cm

  • Épaisseur

    2.7 cm

  • Poids

    360 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Joyce Carol Oates

Joyce Carol Oates est née en 1938 à l'ouest du lac Erié. Son enfance est placée sous l'étoile de la solitude : un père travailleur, souvent absent et une soeur autiste l'incitent à grandir vite. Elle déménage pour Détroit dans
les années 1960, où elle découvre la réalité de la violence à travers les conflits sociaux et raciaux. Devenue professeur de littérature à l'université de Princeton, elle poursuit la plus prolifique des carrières
littéraires (une trentaine de romans mais aussi des essais, des nouvelles, des pièces de théâtre, de la poésie). Oates a aussi écrit plusieurs romans policiers sous le pseudonyme de Rosamond Smith ainsi que sous le nom de Lauren Kelly.
Trois de ses romans ont été sélectionnés comme finalistes au prix Pulitzer. En 1970, elle a reçu le prix du National Book pour son roman Eux. En 1992, son livre Reflets en eaux troubles est à son tour sélectionné pour
le prix Pulitzer, et Les chutes, publié en 2005, a récompensé le prix Femina. Elle est membre de l'Académie Américaine et de l'institut des Arts et Lettres.Elle est mariée, continue d'enseigner à Princeton où elle vit avec son époux qui dirige une revue littéraire, la Ontario Review.

empty