écologie et féminisme ; révolution ou mutation ? (préface Serge Latouche ; postface Caroline Goldblum)

À propos

L'écoféminisme est une philosophie, une éthique et un mouvement né de la conjonction des deux « surgissements du monde moderne » que sont l'écologie et le féminisme. Ce nouveau concept opère la synthèse entre l'idée d'une double exploitation : celle de la nature par l'homme et celle de la femme par l'homme.
Dans cet ouvrage initialement paru en 1978, mais d'une actualité brûlante, l'auteure remet radicalement en question la notion de croissance, économique et démographique, dénonçant le capitalisme comme stade ultime du patriarcat.
La surpopulation et l'épuisement des ressources illustrent l'« illimitisme » caractéristique de ce qu'elle nomme le « système mâle », et elle est l'une des premières à affirmer qu'il faut préserver ce qui reste encore de l'environnement, sous peine de mort. Dans ce combat universel, les femmes, fortes de leur longue expérience d'exploitation, ont un rôle déterminant à jouer.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Grands enjeux du débat actuel

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Classes sociales / Inégalités

  • Auteur(s)

    Françoise d' Eaubonne

  • Éditeur

    Libre & Solidaire

  • Date de parution

    22/02/2018

  • EAN

    9782372630368

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    15.5 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    356 g

  • Distributeur

    Dod & Cie

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Françoise d' Eaubonne

Françoise d'Eaubonne est née en 1920 et morte en 2005. Poétesse et romancière à succès (elle obtient le prix des lecteurs à 24 ans, avec Comme un vol de gerfauts, paru chez Julliard en 1947), elle est une intellectuelle autodidacte prolifique. Résistante, féministe, anticolonialiste, elle sera aussi une des premières défenseuses de la cause homosexuelle (sans être elle-même lesbienne), de l'abolition de la peine de mort et de l'écologie. Cofondatrice du MLF puis du Front homosexuel d'action révolutionnaire en 1971, Françoise d'Eaubonne est aussi à l'origine du concept d'écoféminisme. Injustement tombée dans l'oubli, son œuvre souvent visionnaire est aujourd'hui revisitée par les nouvelles générations féministes. Le Complexe de Diane est son premier ouvrage théorique, paru en 1951 chez Julliard.

empty