Jeanne (TEXTE INTEGRAL, PRESENTE ET ANNOTE PAR PIERRE LAFORGUE)

À propos

Cette vierge gauloise, ce type d'Holbein, ou de Jeanne d'Arc ignorée, qui se confondaient dans ma pensée, j'essayai d'en faire une création développée et complète.
Mais où la trouver dans la société moderne ? Je crus ne pouvoir la trouver qu'aux champs, pas même aux champs, au désert, sur une lande inculte, sur une terre primitive qui porte les stigmates mystérieuses de notre plus antique civilisation. Ces coins sacrés où la charrue n'a jamais passé, où la nature est sauvage, grandiose ou morne, où la tradition est encore debout, ou l'homme semble avoir conservé son type gaulois et ses croyances fantastiques, ne sont pas aussi rares en France qu'on devrait le croire après tant de révolutions, de travaux et de découvertes.
Quand on se trouve dans une de ces solitudes où semble régner le sauvage génie du passé, cette pensée banale vient à tout le monde ; "On se croirait ici à deux mille lieues des villes et de la société." On pourrait dire aussi bien qu'on s'y sent à deux mille ans de la vie actuelle.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    George Sand

  • Éditeur

    La Simarre

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Date de parution

    22/01/2014

  • Collection

    Voyage Immobile

  • EAN

    9782365360241

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    336 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    440 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

George Sand

Née en 1804, George Sand se marie à dix-huit ans. Après la naissance de ses deux enfants, elle décide de vivre indépendante. À Paris, elle devient journaliste. Et, en 1832, le succès de son premier roman "Indiana", lui assure les moyens de vivre, comme elle le voulait, de sa création. Pendant la révolution de 1848, elle met sa plume au service du gouvernement provisoire. Elle passe les vingt dernières années de sa vie à Nohant, jusqu'à sa mort en 1876. Son œuvre immense - 180 livres et 40 000 lettres -, témoin de tous les mouvements de l'époque, fut l'une des plus populaires du XIXe siècle.

empty