Les habits neufs de la politique mondiale ; néoliberalisme et néo-conservatisme

À propos

Devant nous, depuis quelques années et même quelques décennies, ce fait politique global sans doute irréversible : la démocratie libérale, comme forme sociale et historique, est en train de mourir. Et elle se meurt sous les coups de deux mouvements a priori antagonistes : le néolibéralisme et le néoconservatisme. Dans ce livre, Wendy Brown montre que le premier fonctionne d'abord comme une rationalité politique, un mode de régulation générale des comportements, et que le second lui est devenu nécessaire. Car si le néolibéralisme est l'ensemble des techniques de contrôle d'autrui et de soi par accroissement plutôt que par diminution de la liberté, la liberté y sera d'autant plus sûrement autolimitée qu'elle se trouvera moralisée, c'est là la fonction du néo-conservatisme. Au-delà d'une telle analyse, Wendy Brown pose la question d'un avenir pour la gauche, qui passe selon elle par un travail de deuil : deuil d'une conception du pouvoir comme souveraineté, deuil d'un horizon de rupture politique défini dans la logique démocratique-libérale, mais aussi deuil d'une radicalité qui prend trop souvent la forme d'un désir de purification morale.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique dans le monde

  • EAN

    9782350960166

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    136 Pages

  • Longueur

    18.5 cm

  • Largeur

    11.7 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    130 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Wendy Brown

Wendy Brown est professeure de sciences politiques à l'université de Californie
à Berkeley. Ses travaux portent principalement sur le néolibéralisme
comme nouveau gouvernement des vies humaines. Elle s'est intéressée en
particulier aux questions de sécurité et de contrôle. Deux livres sont traduits
en Français, Les habits neufs de la politique mondiale. Néolibéralisme et néoconservatisme
(Les Prairies Ordinaires, 2007) et Murs. Les murs de la séparation
et le déclin de la souveraineté étatique (Les Prairies Ordinaires, 2009).

empty