La fin de l'homme rouge ou le temps du désenchantement (prix Médicis essai 2013 ; meilleur livre de l'année Lire 2013)

Traduit du RUSSE par SOPHIE BENECH

prix Médicis (essai) 2013

À propos

Depuis Les Cercueils de zinc et La Supplication, Svetlana Alexievitch est la seule à garder vivante la mémoire de cette tragédie qu'a été l'URSS, la seule à écrire la petite histoire d'une grande utopie. Mais elle est avant tout un écrivain, un grand écrivain. Ce magnifique requiem utilise une forme littéraire polyphonique singulière, qui fait résonner les voix de centaines de témoins brisés.


Rayons : Littérature > Biographie / Témoignage littéraire > Témoignages


  • Auteur(s)

    Svetlana Alexievitch

  • Traducteur

    SOPHIE BENECH

  • Éditeur

    Actes Sud

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    07/09/2016

  • Collection

    Babel

  • EAN

    9782330066840

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    678 Pages

  • Longueur

    17.6 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    4 cm

  • Poids

    420 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Svetlana Alexievitch

Née en Ukraine, en 1948, Svetlana Alexievitch a passé son enfance et sa jeunesse en Biélorussie. Journaliste de formation, elle débute dans la littérature à la faveur de la perestroïka gorbatchévienne, en 1985. Son précédent ouvrage paru en français, La guerre n'a pas un visage de femme, a été salué par l'ensemble des médias et édité dans une vingtaine de pays. Lauréate du prestigieux Prix Remarque, en Allemagne et du Prix Témoin du Monde de Radio France Internationale, elle reçoit le 8 octobre 2015 le Prix Nobel de littérature.

empty