La liberté n'est pas un crime La liberté n'est pas un crime
La liberté n'est pas un crime La liberté n'est pas un crime

La liberté n'est pas un crime

,

À propos

Pour avoir enlevé son voile en public et incité d'autres femmes à l'imiter, l'Iranienne Shaparak Shajarizadeh a été condamnée en 2018 à deux ans de prison et à 18 ans de probation. Mère « ordinaire » au courage extraordinaire, cette femme de 43 ans est devenue une figure de proue du mouvement des Filles de la rue de la Révolution en Iran qui protestent contre le port obligatoire du hijab. Après être descendue dans la rue cheveux au vent, son foulard blanc hissé comme un drapeau au bout d'un bâton en mai 2017, la militante est menacée, arrêtée, emprisonnée et torturée. La bravoure de cet acte magnifiquement symbolique, elle le paiera dès lors au prix fort. Sans se plaindre. Et sans jamais baisser la tête.
De son enfance en Iran jusqu'à son douloureux exil au Canada en passant par les horreurs de ses séjours en prison, Vivre libre raconte le destin hors du commun d'une superbe battante, Shaparak Shajarizadeh, distinguée en 2018 par la BBC comme l'une des 100 femmes les plus inspirantes au monde.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Genres

  • EAN

    9782259278850

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    300 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    14.2 cm

  • Épaisseur

    2.7 cm

  • Poids

    410 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Shaparak Shajarizadeh

  • Pays : Iran

Mère ordinaire au courage extraordinaire, Shaparak Shajarizadeh de 43 ans est devenue une figure de proue du mouvement des Filles de la rue de la Révolution en Iran protestant contre le port obligatoire du hijab. Après être descendue dans la rue cheveux au vent, son foulard blanc hissé comme un drapeau au bout d'un bâton, la militante a été menacée, arrêtée, emprisonnée et torturée en 2018.

Rima Elkouri

Rima Elkouri est une journaliste et auteure canadienne. Elle est chroniqueuse à La Presse, le plus grand quotidien francophone en Amérique du Nord. Lauréate du prix Jules-Fournier du Conseil supérieur de la langue française du Québec, elle s'intéresse entre autres choses aux enjeux liés aux droits des femmes dans le monde, que ce soit dans la foulée du printemps arabe au Moyen-Orient, du mouvement #MeToo au Canada ou de la crise migratoire en Europe. Elle a publié en 2014 le recueil Pas envie d'être arabe (Somme toute) qui rassemble ses meilleurs textes parus entre 2000 et 2014. Elle a aussi collaboré à plusieurs ouvrages collectifs.

empty