La splendeur des âmes
La splendeur des âmes

La splendeur des âmes (avant-propos Hector Biancotti ; préface Paul Bourget)

À propos

Issue de la bonne société new-yorkaise, Européenne d'adoption, elle passa une grande partie de sa vie en France, Edith Wharton n'a pas cessé de jeter un regard critique, voire féroce, sur un milieu qu'elle connaissait bien ni de témoigner d'une compassion humaniste pour les malheurs de ses contemporains.
Les femmes sont au coeur de son oeuvre : Femmes prisonnières de leur éducation, du carcan social, du pouvoir de l'argent, de leurs passions contrariées ou refoulées, femmes piégées dans un monde d'hommes. Celle que son ami Henry James appelait "l'ange de la dévastation" a su décrire la splendeur et la misère des âmes avec une liberté qui fait d'elle une pionnière de la modernité en littérature.

Sommaire

- Chez les heureux du monde.
- Les Beaux Mariages.
- Eté.
- Le Temps de l'innocence.
- La Splendeur des Lansing.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782258090675

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    1 229 Pages

  • Longueur

    19.9 cm

  • Largeur

    13.3 cm

  • Épaisseur

    3.6 cm

  • Poids

    664 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Edith Wharton

Edith Jones est née en 1862 à New York dans une riche famille américaine. Elle voyage à plusieurs reprises en Europe, puis épouse Teddy Wharton. Au cours de la Grande Guerre, elle n'hésite pas à se rendre sur le front et ses comptes-rendus aident à convaincre l'opinion publique américaine de la nécessité de rejoindre les Forces Alliées. En 1921, son roman The Age of Innocence est un triomphe, et elle obtient le prix Pulitzer, première femme à obtenir cette prestigieuse récompense littéraire. Après plusieurs livres, elle meurt à Saint-Brice sous Forêt, dans le Val d'Oise, en août 1937.
Edith Wharton fut l'une des rares femmes libres de la Belle époque. De très nombreux romans et nouvelles ont été traduits en français. Une biographie par Diane de Margerie (Edith Wharton - Lecture d'une vie) a paru chez Flammarion en 2000.

empty