On regardait ailleurs : des russes ordinaires contre la guerre On regardait ailleurs : des russes ordinaires contre la guerre
On regardait ailleurs : des russes ordinaires contre la guerre
On regardait ailleurs : des russes ordinaires contre la guerre

Bandes-Annonces

On regardait ailleurs : des russes ordinaires contre la guerre (révision Pval Merzlikine)

Traduit du RUSSE par CATHERINE PERREL

À propos

Pour la première fois, des citoyens russes, gens simples et ordinaires, évoquent leur opposition à la guerre en Ukraine. Depuis les premières heures du conflit, la jeune journaliste Kristina Safonova a recueilli les témoignages de ces femmes et de ces hommes que l'on n'entend jamais.

« J'ai peur que les gens en Russie qui ne soutiennent pas le pouvoir se retrouvent isolés, sans voix. Et je voudrais montrer que tous les Russes ne sont pas pour la guerre et aussi faire en sorte qu'ils se sentent un peu moins seuls. » Kristina Safonova, 29 ans, travaille pour le site d'information indépendant Meduza, l'un des plus réputés pour la qualité et le sérieux de ses enquêtes. Elle a dû fuir son pays en 2021 après que la police se soit présentée à son domicile parce qu'elle avait participé à un rassemblement de soutien à l'opposant Alexeï Navalny. Depuis elle s'attache à raconter la vie de ses compatriotes, des gens ordinaires, de toutes conditions sociales, et à les faire réagir sur la guerre en Ukraine. Elle montre le poids de l'histoire, comment la main de fer de Vladimir Poutine a peu à peu étranglé le pays mais aussi la complexité des choix, des existences. Elle donne la parole, avec une écoute fine et attentive, à des gens qui se questionnent, s'opposent, un peu partout en Russie.

Un texte qui éclaire avec nuances les vies et positions de différents habitants de l'immensité russe trop souvent considérés comme une masse homogène.


Sommaire

Préface de Catherine Perrel, traductrice du texte.
Premier jour, la guerre. État de choc.
Avant la guerre de 2022.
L'héritier. Espoir et désillusion.
Cent jours de guerre.
La guerre. Peur, solitude, impuissance.
Le jour confisqué.
Comment vivre avec ceux qui soutiennent la guerre ? Voici les réponses des habitants de Russie avec qui nous avons parlé.
Huit ans.
L'Ukraine. La faute.
La biffure.
Pourquoi n'y a-t-il pas en Russie de protestations de masse ?
Maintenant.
La guerre d'usure. Résignation.
Sur ceux qui sont partis, sur ceux qui sont restés.
Le futur.
La mobilisation. Une situation sans issue.

Rayons : Littérature > Biographie / Témoignage littéraire > Témoignages


  • Auteur(s)

    Kristina Safonova

  • Traducteur

    CATHERINE PERREL

  • Éditeur

    Belles Lettres

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Date de parution

    20/10/2023

  • Collection

    Memoires De Guerre

  • EAN

    9782251455037

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    224 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Kristina Safonova

Kristina Safonova, journaliste russe exilée depuis 2021, travaille pour le site d'information indépendant Meduza.

Écoutez la sélection d'extraits audio
Découvrez un extrait PDF
empty