À propos

Une embellie perdue est la suite des Mémoires que Gisèle Halimi a entrepris avec La cause des femmes et Le lait de l'oranger. En juin 1981, l'avocate est élue députée. Le «peuple de gauche» rêve de changer la vie; et les femmes de compter, enfin, en politique.Mais l'embellie sera brève. Les socialistes cèdent, assez vite, au «réalisme» et aux délices du pouvoir. «La gauche a-t-elle encore une âme?» s'interroge bientôt Gisèle Halimi. En septembre 1984, elle quitte l'Assemblée. Pendant quarante mois, elle aura vécu une aventure ambiguë:décevante, dans l'univers masculin des politiciens:riche de découvertes, dans sa circonscription.Le Palais-Bourbon sous la vague rose. Le chemin - un temps commun - avec François Mitterrand, Joxe, Rocard ou Bérégovoy. La campagne - hors de tous les partis - des «100 femmes pour les femmes», en 1978. Le suicide tragique de trois amies, «chambardées» par leurs ruptures féministes... Souvenirs mêlés...Ce livre témoigne de l'espérance et du désenchantement de ces dernières années. Il tente aussi une réflexion sur le pouvoir, la démocratie, les contradictions entre vie privée et vie publique.Un récit doux-amer, tourné cependant vers l'avenir où Maud-Tahfouna, la petite-fille lumineuse de Gisèle Halimi, l'entraîne. Avec la force de l'enfance.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782072990106

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    462 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    2.3 cm

  • Poids

    456 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Gisèle Halimi

Gisèle Halimi, (1927-2020) avocate à la Cour de Paris, a été députée à l'Assemblée nationale et ambassadrice de France à l'Unesco. Elle marque l'histoire de France et la jurisprudence en assurant la défense d'une jeune fille victime de viol poursuivie pour avortement au cours du procès de Bobigny. Elle est présidente de Choisir la cause des femmes, une association qui lutte pour une meilleure représentation des femmes dans la vie publique, pour l'égalité professionnelle, et contre les violences et les schémas culturels sexistes. Elle est l'autrice de nombreux ouvrages parmi lesquels : La Cause des femmes (1973 ; Folio, 1992), Djamila Boupacha (avec Simone de Beauvoir, Gallimard, 1962), Le Lait de l'oranger (Gallimard, 1988), Avocate irrespectueuse (Plon, 2002), La Kahina (Plon, 2006), Histoire d'une passion (Plon, 2011).

empty