Jeu et réalité ; l'espace potentiel (préface J.-B. Pontalis ; traduction conjointe J.-B. Pontalis)

Traduction CLAUDE MONOD  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Ce livre, le dernier qu'ait écrit Winnicott, prend pour point de départ l'article, devenu classique, que l'auteur a consacré aux « objets transitionnels ». Il a pour fil conducteur une conception du jeu, par quoi il faut entendre une capacité de créer un espace intermédiaire entre le dehors et le dedans, capacité qui ne s'accomplit pas dans les jeux réglés, agencés comme des fantasmes ou des rituels, mais qui se situe à l'origine de l'expérience culturelle. Il énonce enfin une théorie des lieux psychiques - une nouvelle topique - dont nous commençons à apercevoir l'originalité, par rapport aussi bien à Freud qu'à Mélanie Klein. La consultation thérapeutique et l'enfant montrait sur le vif comment opérait Winnicott, dans l'actualité de la relation. Nous découvrons, avec ce livre-ci, comment une théorie psychanalytique - cet objet transitionnel dont nous ne saurions nous passer - s'invente, se cherche et se trouve. Ce n'est pas seulement notre intelligence du discours mais notre perception du réel, de nous-même et de l'autre, qui se voient alors renouvelées.



Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782070419845

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    278 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    172 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Donald Woods Winnicott

Donald Wood Winnicott (1896-1971), pédiatre et psychanalyste anglais, s'est intéressé tout au long de sa vie et de son oeuvre au développement affectif de l'enfant et de l'adolescent. La plupart de ses livres sont publiés aux Éditions Payot, et notamment Le bébé et sa mère ; Conseils aux parents ; Agressivité, culpabilité et réparation ; ou encore La mère suffisamment bonne.

empty