La femme qui a tué les poissons et autres contes (1 cd mp3 ; 1h40 ; lu par Lio ; traduction conjointe Jacques et Teresa Thiériot)

Traduction IZABELLA BORGES  - Langue d'origine : PORTUGAIS (BRESIL)

À propos

« Parce qu'au début et au milieu je vais vous raconter des histoires sur les animaux que j'ai eus, pour vous montrer que je ne pourrais pas avoir tué les poissons autrement que sans le faire exprès. J'ai bon espoir qu'à la fin de ce livre vous me connaissiez mieux et que vous m'accordiez le pardon que je demande pour la mort de deux «tyrougets» - c'est comme ça qu'on les appelait à la maison, «tyrougets». » C. L.
Rappelant les légendes traditionnelles et les contes initiatiques, les cinq histoires de ce recueil mêlent le monde de l'enfance aux destins d'animaux. Ces derniers se voient pris dans un tourbillon d'évènements aussi anodins que mystérieux, inspirés de la vie quotidienne. Dans un mélange exquis d'humour et de simplicité, de douce ironie et d'amour maternel, la grande écrivaine brésilienne écrit pour son propre fils Paulo, et à travers lui pour tous les enfants de la Terre, avec à ses côtés leur chien Ulysse, qui saute joyeusement de la réalité à la fiction.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    3328140025026

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    18.7 cm

  • Largeur

    13.7 cm

  • Épaisseur

    0.7 cm

  • Poids

    86 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    CD Audio

Clarice Lispector

Clarice Lispector (1920-1977) publie son premier roman Près du coeur sauvage alors qu'elle est âgée de 22 ans. La critique salue la naissance d'une grande écrivaine qui deviendra une figure majeure de la littérature brésilienne. Romancière, nouvelliste, chroniqueuse, elle construit une oeuvre singulière, questionnement et révélation de l'étrangeté du monde cachée derrière l'apparente banalité des choses. Rigoureuse, maîtrisée, ironique, son écriture est, aussi, sensuelle. « Elle donne le réel aux vivants avec une telle vérité que le réel la suit », écrit à son propos Antoinette Fouque qui a publié la presque totalité de son oeuvre en France.

empty