Fayard

  • Une terre promise

    Barack Obama

    • Fayard
    • 17 Novembre 2020

    Un récit fascinant et profondément intime de l'histoire en marche, par le président qui nous a insufflé la foi dans le pouvoir de la démocratie.

    Dans le premier volume passionnant et très attendu de ses mémoires présidentiels, Barack Obama raconte l'histoire de son improbable odyssée, de jeune homme en quête d'identité à dirigeant du monde libre, retraçant de manière singulièrement détaillée et personnelle son éducation politique et les moments emblématiques du premier mandat de sa présidence historique - une période de transformations et de bouleversements profonds.

    Barack Obama entraîne le lecteur dans un voyage fascinant, depuis ses toutes premières aspirations politiques à sa victoire cruciale aux primaires de l'Iowa, qui démontra le pouvoir de l'engagement citoyen, jusqu'à la soirée décisive du 4 novembre 2008, lorsqu'il fut élu 44e président des États-Unis, devenant ainsi le premier Afro-Américain à accéder à la fonction suprême.

    En se retournant sur l'histoire de sa présidence, Barack Obama propose une exploration unique et pénétrante de l'amplitude phénoménale mais aussi des limites du pouvoir présidentiel, ainsi qu'un témoignage singulier sur les ressorts de la politique intérieure et de la diplomatie internationale. Il fait entrer le lecteur dans le Bureau ovale et la salle de crise de la Maison-Blanche, et l'emmène partout dans le monde, de Moscou à Pékin en passant par Le Caire. Il nous confie les réflexions qui l'ont occupé à certains moments cruciaux - constituer son gouvernement, faire face à une crise financière mondiale, prendre la mesure de Vladimir Poutine, franchir des obstacles en apparence insurmontables pour faire aboutir la réforme sur le système de santé, se retrouver en profond désaccord avec certains généraux sur la stratégie des États-Unis en Afghanistan, s'atteler à la réforme du marché financier, réagir face au désastre provoqué par l'explosion de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon, et enfin donner le feu vert à l'opération Neptune's Spear qui conduit à la mort d'Oussama Ben Laden.

    Une terre promise est un récit extraordinairement intime et introspectif - l'histoire du pari qu'un homme a lancé à l'Histoire, d'un militant du travail associatif dont la foi a été mise à l'épreuve sur la scène internationale. Barack Obama parle sans détours de ce véritable numéro d'acrobatie qui a consisté pour lui à être le premier candidat afro-américain à la présidence, à porter les attentes de toute une génération galvanisée par le message de « l'espoir et du changement » et à relever les défis que posent à la conscience morale les grandes décisions. Il évoque en toute franchise les forces d'opposition qui se sont dressées contre lui, sur le front domestique comme à l'étranger, la façon dont sa nouvelle vie à la Maison-Blanche a pu affecter sa femme et ses filles, et parle sans fard des moments où il s'est retrouvé en proie au doute et à la déception - sans jamais renoncer pour autant à croire que dans cette formidable aventure en marche qu'est l'Amérique, le progrès est toujours possible.

    Ce livre puissant et magnifiquement écrit est l'expression de la conviction profonde de Barack Obama : la démocratie n'est pas un don du ciel mais un édifice, fondé sur l'empathie et la compréhension mutuelle, que nous bâtissons ensemble, jour après jour.

  • Libres et égaux en voix

    Julia Cagé

    • Fayard
    • 30 Septembre 2020

    Seule une démocratie accomplie pourra nous permettre de traverser les épreuves en cours et à venir. Cet essai décapant propose des solutions pour refonder notre système de représentation politique, pour enfin faire advenir une démocratie où la voix de tout le monde comptera.
    La démocratie n'existe pas. Elle reste à inventer.

    Loin d'être un refus de la politique, la crise actuelle de la démocratie représentative se manifeste par le combat de citoyens demandant davantage de démocratie, de participation et d'égalité.
    Libres et égaux en voix propose ainsi de donner une voix et des places à celles et ceux qui en ont été trop longtemps privés : les femmes, les classes populaires, les minorités. D'abord en repensant notre système électoral et en garantissant la représentation parmi les parlementaires de la réalité de la société. Ensuite en proposant un nouvel équilibre entre la démocratie représentative et un usage raisonné du référendum. Enfin en donnant aux citoyens les moyens de reprendre le contrôle des partis, des médias et de la philanthropie, afin de dessiner un nouvel horizon politique égalitaire.
    En tant que chercheuse et citoyenne, Julia Cagé renouvelle en profondeur la réflexion sur l'égalité politique dans un plaidoyer armé de propositions concrètes pour changer les règles du jeu politique. Nous pouvons faire mieux que le monde dans lequel nous vivons ; fini de rêver, voici venu le temps d'agir !

  • Lorsque lon évoque la loi de 1905, les associations
    immédiates vont bon train : cest la loi de la laïcité, cest la loi qui
    interdit à la République de financer la religion et de simmiscer dans
    ses affaires.
    Or, les choses sont bien plus compliquées. Et dailleurs, cette
    fameuse loi dont tout le monde parle, qui la lue ? Et ceux qui lont
    lue, à quel texte se réfèrent-ils ? En réalité, aujourdhui nul nest
    capable de dire létat présent de la loi.
    Avec le concours de Maurice Gelbard, Emile Poulat a construit un
    ouvrage destiné à faire référence sur la laïcité française, aussi
    précis et précieux qu'un dictionnaire. Dans sa première partie
    « Etablir le texte de la loi », il présente les textes législatifs
    précurseurs et subséquents. Dans une deuxième partie, il analyse
    le nouveau régime ainsi institué : comment le fait religieux est-il pris
    en compte ? Quest-ce que la République finance ? Quelle
    spécificité des associations culturelles ? Quen est-il de lapplication
    de la laïcité outre-mer (colonies puis DOM-TOM) ? La troisième
    partie fait « entendre le texte de la loi » dans une perspective
    historique, en écho avec tous les débats actuels.
    Au terme de ce parcours, « l'on voit vraiment, comme au cinéma,
    la continuité française, toutes tendances politiques confondues »
    depuis un siècle (P. Legendre).


  • Ingrid

    Sergio Coronado

    • Fayard
    • 20 Février 2008

    Ingrid Betancourt a été prise en otage, en compagnie de Clara Rojas, le 23 février 2002 par les FARC. Elle se rendait à San Vicente del Caguàn pour témoigner de sa solidarité avec le maire - élu de son petit parti Verde Oxigeno - et les habitants de ce village qui avaient accueilli les négociations de paix. La fin des discussions entre gouvernement et guérilla allait laisser place à la violence des armes et replonger le pays dans ses affres. Pour honorer sa parole, Ingrid a défié la peur, le danger et la guerre. Elle a mené des combats, affronté les critiques, rêvé d'une autre Colombie. Je veux faire partager le souvenir lumineux de cette femme libre, courageuse, à l'idéal chevillé au corps. Livrer le récit de son engagement, de ses espoirs et de ses défaites dans une Colombie gangrenée par la violence et les méfaits de la corruption. Sa voix intransigeante résonne encore à l'adresse des FARC: "/No màs secuestros! Plus d'enlèvements!" S. C.

  • En France, dans les années 1986-1997, l'ère Mitterrand voit se succéder des Premiers ministres - Rocard, Cresson, Bérégovoy - dans le climat délétère né des " affaires ", tandis que la rivalité entre Jacques Chirac et Edouard Balladur, " amis " de trente ans, divise la droite, sur fonds de règlements de comptes et chausse-trapes. Ailleurs, nous assistons à la chute du mur de Berlin, à la disparition de l'URSS, en passant par l'élargissement de l'Europe ou l'engagement militaire des Occidentaux au Moyen-Orient. Jamais le talent de chroniqueuse de Michèle Cotta n'aura mieux convenu qu'à cette saga riche en témoignages inédits, en portraits colorés et anecdotes épicées.

  • Partant des grandes évolutions de la coopération sanitaire au cours des vingt dernières années, Dominique Kerouedan s'intéresse à la façon dont les transformations de la gouvernance mondiale dans le domaine de la santé permettent de répondre aux réalités locales. En recourant à l'histoire, à la sociologie des relations internationales et à la philosophie de la mondialisation, elle met au premier plan de la santé publique internationale les questions de volonté politique, de pertinence, d'efficience et d'équité. Dominique Kerouedan est docteur en médecine, en épidémiologie et en santé publique, licenciée en droit. Très active dans le soutien aux systèmes de santé et la lutte contre le VIH/sida en Afrique, elle consacre sa recherche à la rationalité et à l'évaluation des politiques internationales de santé. Fondatrice et conseillère scientifique de la spécialisation Global Health de l'École des affaires internationales de Sciences Po, elle est titulaire de la chaire annuelle Savoirs contre pauvreté du Collège de France pour l'année 2012-2013.

  • Une etrange dictature

    Viviane Forrester

    • Fayard
    • 21 Février 2000

    Nous ne vivons pas sous l'emprise fatale de la mondialisation, mais sous le joug d'un régime politique unique et planétaire, inavoué, l'ultralibéralisme, qui gère la mondialisation et l'exploite au détriment du grand nombre. cette dictature sans dictateur n'aspire pas à prendre le pouvoir, mais à avoir tout pouvoir sur ceux qui le détiennent.

    Viviane forrester démontre que ce n'est pas l'économie qui a la mainmise sur le politique, mais cette politique à vocation totalitaire qui détruit l'économie au profit de la spéculation. au profit du seul profit, devenu incompatible avec l'emploi. lui sont aussi sacrifiés les secteurs de la santé, de l'éducation, tous ceux liés à la civilisation. ses propagandes vantent les fonds de pension, sources de licenciements, qui conduisent les salariés à sponsoriser leur propre chômage ; elles chantent la disparition de ce chômage aux etats-unis, alors qu'il y est remplacé par la pauvreté. nous pouvons résister à cette étrange dictature qui exclut un nombre toujours croissant d'entre nous, mais garde - c'est là le piège, et surtout notre chance - des formes démocratiques.


    Viviane forrester, romancière, essayiste, est l'auteur, entre autres, de ainsi des exilés, van gogh ou l'enterrement dans les blés, ce soir, après la guerre. elle est critique littéraire au monde et membre du jury du prix fémina. l'édition courante de son dernier ouvrage, l'horreur économique, prix médicis 1996 de l'essai, s'est vendue en france à plus de 350 000 exemplaires ; elle est traduite en 24 langues.

empty