Editions De L'aube

  • Dans ce texte ciselé, Marlène Schiappa démontre sa conviction profonde : « Tout ce qui vise à diviser la République, vise à la détruire. » Clivages identitaires ou territoriaux, gilets jaunes casseurs, communautarisme, remise en cause de la liberté de la presse, fake news et haine sur les réseaux sociaux, divisions artificielles entre « bobos » et « vrais gens », « start-up nation » et « campagnes », glorification de la « foule » à la place du « peuple », segmentation de la culture, attaques contre la citoyenneté et violences contre l'autorité et les symboles de la République... Il est temps, nous dit Marlène Schiappa, de nous élever et de nous unir pour défendre la liberté, l'égalité, la fraternité dans notre « République française une et indivisible ».

  • " 1968 a été une révolte planétaire.
    Nous vivions au rythme de berkeley, de berlin, de paris, de rome, de budapest, puis de prague. c'était un monde de révoltes, différentes niais connectées. [...] j'ai voulu appeler ce livre forget 68 : oublier 68. 68, c'est fini ! cela ne veut pas dire que ce passé est mort, mais qu'il est enfoui sous quarante tonnes de pavés qui, depuis, ont labouré et changé le monde. le monde d'aujourd'hui n'est plus du tout celui de 68.
    Cela veut dire que 68 et les années qui ont suivi sont passées par là. "

empty