Autrement

  • Ethnologue, résistante et déportée, médiatrice pendant la guerre d'algérie, germaine tillion est devenue en france un symbole de résistance et de justice.
    C'est à cette trajectoire que l'auteur s'intéresse, interprétant la vie de cette figure du xxe siècle en la situant dans son contexte historique et historiographique. ce livre n'est pas une biographie conventionnelle. d'un point de vue chronologique, le livre ne couvre pas l'ensemble de sa vie ; il commence en décembre 1934, lors de son départ avec thérèse rivière, ethnologue comme elle, dans la région des aurès en algérie, et s'achève avec la fin de la guerre d'algérie en 1962.
    On ne trouvera pas ici d'analyse familiale ou psychologique de l'histoire de germaine tillion. il s'agit plutôt de montrer un parcours, une trajectoire d'engagement, avec ses méandres et ses contradictions, au sein d'un siècle tourmenté. enfin, l'auteur s'attache à analyser la médiatisation contemporaine de germaine tillion, tentant de comprendre en quoi ce phénomène s'intègre dans un long travail de mémoire collective.

empty