Sciences & Techniques

  • Vous pensez tout savoir sur l'appareil génital féminin tant on en parle dans les magazines et sur Internet. Eh bien, détrompez-vous. «Les Joies d'en bas», écrit par deux Norvégiennes devenues médecins et traduit dans une trentaine de langues, dissipe enfin un ensemble de mythes entourant le sexe. Non, il n'est pas possible de constater médicalement qu'une fille est encore vierge. Non, l'orgasme purement "vaginal" n'existe pas. Vous allez découvrir la face cachée du clitoris, comprendre la ronde des hormones qui orchestrent les menstruations, faire le point sur les différents types de contraception et mettre le doigt sur le Point G. En faisant état des tout derniers résultats de la recherche, ce livre savant et joyeux nous dit : pour être fière de son sexe, il faut le connaître.

  • Deux jeunes médecins présentent les nouvelles recherches sur l'importance de la graisse corporelle et montrent le chemin pour vivre en harmonie avec elle. Ni trop, ni pas assez !

  • Ce livre, écrit par l'un des plus grands neuroscientifiques, propose une analyse tout à fait nouvelle et passionnante du phénomène de la conscience et de son rôle dans le vivant. Jusqu'à tout récemment, beaucoup de philosophes et de neuroscientifiques s'accordaient pour penser que la question de la conscience était insoluble. Antonio Damasio, au contraire, est convaincu qu'avec la neurobiologie, la psychologie et l'intelligence artificielle nous disposons des outils nécessaires pour résoudre le mystère de la conscience. Dans ce livre, il éclaire toutes les facettes de la conscience. Les perspectives nouvelles qu'il explore en dévoilent les mécanismes, restant proches de l'expérience intime que nous en avons. Il explique les relations entre conscience et esprit, la différence entre être conwscient, être éveillé et sentir, le rôle clé des sentiments et la manière dont le cerveau détermine le développement de la conscience. Dans cette synthèse magistrale, Antonio Damasio réconcilie les découvertes scientifiques récentes et les éléments d'une philosophie de la conscience. Surtout, il présente de façon lumineuse l'essentiel de ses propres recherches qui ont transformé notre compréhension du cerveau et du comportement humain.

  • « L'amour et les sentiments ne suffisent pas à faire vivre notre sexe ».

    Une majorité de femmes souffrent - souvent sans le savoir - de ne pas avoir la vie sexuelle qu'elles souhaitent : être à l'aise avec les sensations, pouvoir les ajuster à celles du partenaire, bénéficier ainsi des vertus reconstituantes du partage amoureux.

    Au croisement de la gynécologie, de la médecine chinoise, de la psychanalyse et de l'approche transgénérationnelle, le docteur Flaumenbaum, gynécologue et acupunctrice, s'appuie sur plus de quarante ans d'expérience pour expliquer comment les femmes d'aujourd'hui construisent leur sexualité, la place qu'y tient la mère, pourquoi le plaisir ou même le désir sont si peu souvent au rendez-vous, et comment faire pour y remédier.

    Un livre qui devrait revigorer les hommes et dynamiser les femmes.

  • L'adieu interdit

    Marie de Hennezel

    • Plon
    • 15 Octobre 2020

    Les seniors sont au coeur de la crise que nous connaissons du Covid-19 : 71% des décès directement issus du virus Covid-19 sont des personnes âgées de 75 ans et plus. Les protéger est un objectif politique majeur. Mais si, voulant les protéger, nous les asphyxiions ?
    Marie de Hennezel, dans une dénonciation forte dans Le Monde du 4 mai 2020 :
    « Je remets en cause la folie hygiéniste qui, sous prétexte de protéger les personnes âgées arrivées dans la dernière trajectoire de leur vie, impose des situations proprement inhumaines. » L'Adieu interdit développe cette dénonciation de la politique de confinement strict des âgés à l'heure du covid-19, leur interdisant embrassades avec leur enfants ou petits-enfants, mots d'adieu, présence de proches. L'accroissement du déni de mort de notre société, la remise en cause des acquis sur la dignité du mourir, la négation du besoin d'accompagnement du mourant dans ses derniers moments, sont les conséquences de cette politique.
    Dans un texte fort, et doux, elle rappelle la nécessité de méditer sur le sens de l'existence, « Et sur une vie où le devoir d'accompagnement de ceux qui vont mourir impose naturellement la présence et les mots d'adieu ».

  • Et si on parlait de sexe comme on parle de cuisine ? Encore faut-il goûter le sens des mots pour créer les recettes les plus savoureuses... Un dictionnaire de A à Z signé Maïa Mazaurette, chroniqueuse sexperte pour Le Monde, Quotidien, France Inter...

  • Qui sont ces « algorithmes » qui bouleversent notre quotidien ? Que se trouve-t-il de l'autre côté de l'iceberg mathématique ?

    « Algorithmes » : voilà un mot décrié, que beaucoup pensent comprendre, mais que peu savent manier. Il fallait bien une spécialiste du code et des équations pour nous guider à travers ce véritable voyage en terre inconnue de modélisation numérique.

    Pour l'éminente scientifique et entrepreneure Aurélie Jean, pourtant, rien de plus simple, de plus lisible qu'une ligne de code : la promesse de comprendre, par la virtualisation des phénomènes, la vie elle-même ; l'ensemble des phénomènes physiques, économiques ou sociétaux - de tout système, vivant ou inerte. Écrire un algorithme, c'est dessiner un chemin de résolution pour un problème donné, un moyen précis et fiable d'accéder à la réponse recherchée.

    Plonger dans le virtuel pour comprendre le réel : si la démarche semble paradoxale, c'est pour la chercheuse la méthode unique pour maîtriser notre monde, aux nombreux enjeux aujourd'hui encore insaisissables. Et c'est précisément ce moyen, cette machine algorithmique, qui sépare et relie à la fois ces deux univers, réel et virtuel. En comprendre le fonctionnement, c'est comprendre ce qui réconcilie ces deux mondes.

  • Dans les vingt pages supplémentaires de cette nouvelle édition, Giulia Enders actualise ses connaissances grâce à l'étude d'une quinzaine de recherches récentes (États-Unis, France, Europe) portant sur le microbiote et les bactéries susceptibles de lui être favorables. Dépression et hypersensibilité au stress sont les maladies qu'elle étudie de près ainsi que l'impact de certains probiotiques pour les guérir. Des conseils d'alimentation complètent cette édition augmentée, qui comportera également de nouveaux dessins ainsi que des nouvelles sources.

  • C'est la grande vague actuelle. Les femmes prennent le pouvoir et se réapproprient leur corps.
    Tout change très vite : podcasts, compte Instagram, vidéos, série Sex education sur Netflix, une génération prend en main sa sexualité.
    Elle nécessite une nouvelle éducation sexuelle au sens large, qui nous concerne tous et toutes, à tout âge. La sexualité n'a rien d'inné, elle s'apprend et se désapprend, tout au long de la vie. L'important, c'est la réappropriation de son corps, la liberté de choix et l'égalité.
    L'ébullition actuelle concerne aussi les hommes qui ont tout à y gagner.

  • Symbole subversif de la révolte féministe, la figure de la sorcière est de retour, prête à questionner nos choix, notre rapport au monde, à la nature, au corps, à la sexualité, à la rationalité... Et ce qu'elle a à nous apprendre peut changer notre vie !
    Sages-femmes, guérisseuses, femmes de pouvoir... les sorcières ont osé défier l'ordre établi. Loin des clichés et du folklore, elles ont laissé en héritage un savoir riche et multiple : célébrer son corps et sa sensualité, se ressourcer dans la nature, utiliser les vertus des plantes, s'ouvrir à l'énergie et à l'intuition... ou autant de pistes pour toucher à la magie du féminin.

    Naturopathe, psychothérapeute et journaliste, Odile CHABRILLAC a fondé The Different Magazine, un site qui traite de tous les thèmes liés à la santé, à la vie pratique et aux médecines douces.

  • Une femme sur trois aura recours à l'avortement au cours de sa vie. Pourtant, le sujet demeure tabou et l'acte moralement contesté. Les idées reçues, les entraves et les mauvaises pratiques sont monnaie courante.
    Jeune médecin, Philippe Faucher pratiquait des IVG comme on s'acquitte d'une corvée. Mais au gré de ses rencontres et de ses lectures, il se passionne pour la contraception et l'avortement, des aspects délaissés de sa spécialité. Conscient d'avoir parfois reproduit des comportements maltraitants, il change radicalement sa façon de prendre en charge ses patientes.
    Presque cinquante ans après la loi Veil, l'auteur pose un regard critique sur l'organisation de notre système de santé. Il dénonce la façon dont une partie des soignants oublie la bienveillance la plus élémentaire lorsqu'il est question du corps des femmes et de leur liberté d'en disposer.

  • Au terme d'un siècle de recherches passionnantes, le cosmos s'est révélé bien plus proche de nous qu'on ne l'imaginait : d'infini et d'éternel, il en est venu, comme tout un chacun, à avoir une naissance, le Big Bang, et une évolution, qui a conduit à notre existence après quelques milliards d'années. Et s'il s'est peuplé de créatures aussi étranges que les trous noirs ou les ondes gravitationnelles, des milliers d'exoplanètes très semblables à notre Terre laissent entrevoir la possibilité d'une vie ailleurs.

    À la précision scientifique de l'astrophysicienne s'adjoint ici la poésie des images pour conter la saga de l'origine de la lumière, de la matière et du vivant, cette fascinante « symphonie des étoiles » dont nous sommes issus. L'humanité découvre avec stupeur cet univers immense dont elle fait partie. Sa très courte existence sur la planète Terre s'inscrit au sein d'un espace-temps d'une ampleur colossale. Elle doit en prendre conscience pour devenir adulte et orienter sa propre destinée.

  • Evoque le conflit entre les normes morales imposées dès le plus jeune âge et son propre ressenti qui se manifeste par des maux corporels. Dans une première partie, illustre le propos à partir de biographies d'écrivains célèbres puis indique de quelles façons rompre le cercle vicieux de l'automystification.

  • « Est-ce que je jouis comme les autres ? ».

    « Je pense que je n'ai jamais eu d'orgasme. Suis-je normale ? ».

    « Je ne profite pas de mes relations sexuelles, car je m'inquiète tout le temps de mon corps. Comment changer ? ».

    Désir, excitation, plaisir, douleur pendant les rapports, orgasme, fétichismes, fantasmes... Nous nous posons toutes des questions sur notre sexualité. Sexothérapeute internationalement reconnue, Emily Nagoski nous convie à un véritable voyage au coeur de notre sexualité et nous aide à comprendre pourquoi il ne peut y avoir de normes en matière de plaisir féminin. Les dernières recherches scientifiques ont en effet révélé qu'il existe des différences physiologiques, neurologiques et psychologiques bien plus grandes d'une femme à l'autre que d'un homme à l'autre.

    De l'anatomie de nos organes génitaux aux mécanismes de réponse à l'excitation, de l'influence de nos émotions aux secrets de l'orgasme extatique, Emily Nagoski décrypte les fascinants processus à l'oeuvre dans le plaisir féminin et nous aide à mieux nous connaître pour mieux jouir !

    Un guide décomplexant et libérateur, parce qu'en matière de sexe aussi, chaque femme est unique !

  • Les agressions physiques dans le couple n'arrivent pas soudainement. Bien avant les bousculades et les coups, il y a une escalade de comportements abusifs et d'intimidations. La pire violence n'est pas la plus visible. Si les femmes ne partent pas, c'est qu'elles ont été piégées, mises sous emprise. Comprendre l'emprise, c'est aussi s'en déprendre. Marie-France Hirigoyen, à partir de nombreux exemples, analyse les ressorts de la violence au sein du couple, car il faut comprendre pour agir. Un livre utile et pratique qui permet d'intervenir très tôt, dès les premiers signes de violence psychologique, bien avant l'apparition de la violence physique.

  • Et si le secret d'une sexualité aussi épanouissante qu'intense était la lenteur ? La sexualité conventionnelle, orientée vers l'orgasme, peut certes apporter une satisfaction momentanée, mais sur la durée, elle peut devenir mécanique et ennuyeuse. Pour aller vers une satisfaction plus profonde ou redonner vie à une sexualité déclinante, les trois auteurs de ce livre invite ici les couples à vivre l'acte sexuel en pleine conscience.Au fil des pages et d'exercices pratiques, ils proposent de découvrir comment la sexualité en conscience augmente la sensibilité et la vitalité sexuelle, et comment, par sa capacité à restaurer et à générer l'amour, elle est une sexualité véritablement aimante. Un livre qui invite à faire l'amour autrement, à ralentir, à se détendre, à se libérer des pressions imposées par notre conditionnement et à remettre en question les idées communément admises sur la sexualité.Points fortsUn regard sur la sexualité totalement nouveau, et profondément libérateur.Un livre pratique avec :- Des exercices pour démarrer son exploration de la sexualité en pleine conscience.- Des témoignages de personnes engagées dans ce processus de transformation de leur sexualité.- Des encarts résumant les points clés et des illustrations.- Un livre de référence sur le sujet : fruit des recherches et de l'expérience intime des auteurs depuis 30 ans, et des retraites pour couples qu'ils animent

  • Souvent méconnu et tu depuis trop longtemps, le plaisir féminin semble être le Graal de notre époque. Ce livre est le guide idéal pour accompagner cette quête : dans ses pages colorées, on comprend qu'il n'y a là rien de très complexe. Et si c'était nos pratiques qu'il fallait interroger ? En s'appuyant sur la sexologie et les évolutions de notre société, l'autrice nous révèle les clefs de la jouissance féminine, à travers un propos frais et expert, qui s'adresse aussi bien aux femmes qu'aux hommes. Grâce à ce manuel d'éducation sexuelle illustré, moderne et impertinent, vous saurez tout sur le plaisir féminin.

  • Ecologiste engagée, Barbara Kingsolver décide d'entraîner sa famille dans une aventure incroyable : avec son mari et leurs deux filles, elle devient « locavore », ne consommant que des produits issus de leur ferme dans les Appalaches ou de la production de la région. Avec un humour communicatif et une belle gourmandise, Barbara Kingsolver relate, mois après mois, les péripéties de cette expérience - faux pas, fous rires, fierté - qui aura pour toujours changé leur vie.

  • Quelques mois après Sorcières, sages-femmes & infirmières, Barbara Ehrenreich et Deirdre English publient un second pamphlet contre le système de santé étatsunien qui, depuis le XIXe siècle, est le plus puissant instrument en matière de promotion de l'idéologie sexiste.
    B. Ehrenreich et D. English décrivent la vie dans les riches demeures et les quartiers pauvres du New York du XIXe siècle pour nous montrer comment la médecine a invoqué la « science » pour attester de l'infériorité « naturelle » des femmes, ces êtres « malades », « hystériques » et « contagieux », et comment elle a contribué à créer des rapports au corps radicalement différents en fonction des appartenances sociales.
    A l'aide d'exemples frappants, tels que les nombreux «traitements» et «cures de repos» infligés aux femmes au fil des décennies, les auteures analysent la logique biomédicale servant à justifier la discrimination de masse fondée sur le sexe dans la culture états-unienne. Depuis Hippocrate, les médecins traitent les femmes comme le sexe «faible». Fragiles ou contagieuses lève le voile sur cette période et affirme la nécessité de repenser la pratique médicale dans son rapport aux femmes. Un nouvel essai percutant !

  • ON N'EST PAS VRAIMENT FEMME AVANT D'ÊTRE MÈRE.

    T'AS QUE 30 ANS, TU VAS CHANGER D'AVIS.

    T'AS DÉJÀ 30 ANS, FAUT TE DÉPÊCHER !

    Y A UN PÈRE ? A QUAND LE DEUXIÈME ?

    T'ES SÛRE, UN TROISIÈME ?

    AH BON, TU ALLAITES ? AH BON, TU N'ALLAITES PAS ?

    ÊTRE MÈRE À 20 ANS, C'EST IRRESPONSABLE.

    ÊTRE MÈRE À 40 ANS, C'EST DANGEREUX.
    TU VEUX PAS D'ENFANT : T'ES FÉMINISTE ? T'ES LESBIENNE ? TU VEUX PAS D'ENFANT ?

    JE PEUX TOUCHER TON VENTRE ?

    Au départ, il y avait cette question : pourquoi le fait que je ne veuille pas d'enfant pose-t-il un problème à tout le monde, sauf à moi ? J'ai trouvé la réponse : parce que je suis une femme en âge d'en avoir qui coche 100% des cases du bingo procréatif. Même 50 ans après la légalisation de la pilule et de l'avortement en France, être une femme, c'est être une mère : être nullipare, volontaire ou plus souvent, involontaire, c'est donc être reléguée en D2 de féminité.
    Pourtant il ne suffit pas d'être mère pour qu'on vous fiche une paix très relative - oh non... Encore faut-il être une « bonne » mère, selon des normes procréatives et éducatives de plus en plus nombreuses, rigides et contradictoires. Résultat : la plupart des mères, celles qu'on ne voit pas à la télé ni sur Instagram, sont de plus en plus épuisées tout en se sentant de moins en moins légitimes ( capables ?).
    Tant que l'on considèrera que la maternité n'est pas une option mais une preuve de la féminité, tant que la parentalité restera d'abord une affaire de femmes, donc que c'est à elles de concilier leurs douze journées, les inégalités persisteront, non seulement entre les femmes et les hommes, mais aussi et avant tout entre les femmes. A nous de décider qu'elles ne sont pas une fatalité.

  • L'Interruption Volontaire de Grossesse est un droit en France, mais qui reste fragile. Ce droit n'est pas seulement le fait de pouvoir avorter de façon médicalement assistée, mais aussi de pouvoir le faire en étant accompagné(e) par la parole. La clinique de l'IVG est une clinique où les professionnels doivent être sensibilisés et formés à la bienveillance. L'IVG est un événement douloureux pour les femmes, les couples, mais il peut, à condition d'être accompagné(es) par la parole, être aussi un événement constructif dans la vie d'une femme. Six professionnelles ont souhaité écrire ce livre pour transmettre à tous et toutes ce que les femmes et leurs proches leur ont appris de l'IVG. Au travers de situations concrètes vécues par des couples, des adolescentes ou des femmes seules, elles nous font partager ce qui peut se révéler derrière une demande d'IVG, et nous révèlent ce qui peut aider les femmes à en sortir grandies grâce à la parole.

  • À l'heure où la parole sur le sexe féminin se fait plus libre que jamais, ce livre revient aux fondamentaux.
    Dès les années 1970, aux États-Unis puis en Europe, le mouvement « self-help », mené par des militantes féministes et des professionnelles de santé, a permis à de nombreuses femmes de s'approprier les savoirs gynécologiques et de s'autonomiser. En sont nés des guides que se transmettront les femmes entre elles. S'inscrivant dans cette lignée, ce livre, aux illustrations aussi pédagogiques qu'esthétiques, mène à la connaissance de soi, à travers 10 auto-explorations : la vulve, le clitoris, le périnée, les seins... Pour prendre le contrôle !

  • "Désir, plaisir, contraception, MST... c'est la charge sexuelle" Ainsi titrait Clémentine Gallot dans Slate en mars 2019, deux ans après que la dessinatrice Emma eut mis des mots sur ce travail invisible que réalise les femmes au quotidien : la charge mentale.

    La charge sexuelle, affirment Clémentine Gallot et Caroline Michel dans cet essai engagé et puissant, c'est la manière dont ce concept se décline dans l'intimité, sous forme d'un travail parfois pénible, invisibilisé et non rémunéré. C'est, plus concrètement, le fait de s'apprêter pour plaire, de s'inquiéter du désir d'autrui, de son plaisir ou encore de se renseigner pour une vie sexuelle digne de ce nom, de prendre en charge la contraception.
    De façon plus abstraite, c'est aussi la pression pour les femmes de se conformer à des normes sexuelles: être hétéro, d'abord, mais aussi avoir de l'expérience, mais pas trop de partenaires, pour maintenir sa respectabilité...

    Le but de ce livre est, en plus d'un état des lieux, de proposer des clés et des pistes aux personnes concernées et à celles que cela intéresse, car une sexualité joyeuse, décloisonnée et inclusive reste encore à inventer. A chacun.e de s'en saisir !

  • « Nous ne pouvons pas construire un monde meilleur sans améliorer les individus. Dans ce but, chacun de nous doit travailler à son propre perfectionnement, tout en acceptant dans la vie générale de l'Humanité sa part de responsabilités. » La légende n'a voulu retenir de Marie Curie (1867-1934) que l'image d'une travailleuse acharnée et brillante, pionnière dans le domaine de la radioactivité, et prix Nobel à deux reprises. Mais ne fut-elle pas aussi une mère attentive, une épouse dévouée, une amante passionnée, une femme perdue en un temps qui lui refusa la reconnaissance qu'elle méritait ? Dans cette France de la Belle Époque où Mirbeau affirme que le rôle unique de la femme consiste à « perpétuer la race », Marya Salomea Sklodowska, la Polonaise, fut traitée d'« étrangère », d'« intellectuelle athée », de « femme émancipée ». Quand elle meurt en juillet 1934, « usée par un travail écrasant, seule et sans défense », comme l'écrit sa fille Ève, son enterrement ne donne lieu à aucune cérémonie ni discours officiel.

empty