Littérature Enfants

  • «L'autre jour, nous avons vu Mlle Legourdin attraper une fille par ses nattes et la projeter par dessus la barrière du terrain de jeu !».
    Le père de Matilda Verdebois pense que sa fille n'est qu'une petite idiote. Sa mère passe tous ses après-midi à jouer au loto. Quant à la directrice de l'école, Mlle Legourdin, c'est la pire de tous : un monstrueux tyran, qui trouve que les élèves sont des cafards. Elle les enferme même dans son terrible étouffoir. Matilda, elle, est une petite fille extraordinaire à l'esprit magique, et elle en a assez. Tous ces adultes feraient bien de se méfier, car Matilda va leur donner une leçon qu'ils ne sont pas près d'oublier.

  • «Les hommes de terre ne croient pas vraiment aux géants. Ils pensent que nous n'existons pas.»Sophie ne rêve pas, cette nuit-là, quand elle est tirée de son lit par un géant ! Heureusement, c'est le Bon Gros Géant, le BGG, qui se nourrit de schnockombres et boit de la frambouille. Mais il existe d'autres géants au pays des géants : des brutes de quinze mètres de haut qui ne raffolent que d'une chose : les hommes de terre. Sophie et son ami le BGG pourront-ils les arrêter ? Espérons-le, sinon vous pourriez bien être le prochain à vous faire gober par un affreux géant.

  • Vendu à 60 millions d'exemplaires à travers le monde, adapté des dizaines de fois , aimé par des générations de lecteurs, Anne de Green Gables de Lucy Maud Montgomery est un hymne à la joie et au pouvoir de l'imagination. Magnifiquement écrit, construit autour d'une héroïne parfaitement imparfaite, féministe involontaire et romantique impénitente, ce roman empreint de poésie et d'humour est bien plus que la vie d'une orpheline qui va bousculer le calme de son nouveau foyer. C'est un autre monde, fait d'une nature enchanteresse et d'idées saugrenues qui se déploie à travers les yeux de l'incroyable Anne. Littérature solaire et intemporelle, ce roman unique est une parenthèse magique, un souffle chargé d'énergie, un élan à vivre pleinement nos amitiés et nos passions.

  • 100 histoires de femmes rebelles d'hier et d'aujourd'hui. Un phénomène éditorial mondial.

    Un Bestseller international au rayon jeunesse Plus d'un million d'exemplaires vendus dans le monde entier !
    100 portraits de femmes extraordinaires 100 histoires pour rêver en grand 100 histoires de femmes extraordinaires à travers l'histoire et le monde : Rosa Parks, Marie Curie, Serena Williams, Malala Yousafzai, Anna Politivskaïa, les soeurs Brontë, Marie Curie, Florence Nightingale...
    Leurs histoires inspireront les filles et les garçons, dès l'âge de 5 ans. Plus de 60 artistes, toutes des femmes, illustrent les portraits de ces héroïnes du quotidien.
    Un livre à mettre entre toutes les mains !

  • Meg, Jo, Beth et Amy sont soeurs et inséparables. Alors que la guerre de Sécession fait rage et que leur père se trouve au front, les filles retroussent leurs manches pour aider leur mère adorée. Entre Meg, l'aînée au coeur d'or, Jo l'écrivaine en herbe aux allures de garçon manqué, Beth la musicienne délicate et l'espiègle et coquette Amy, les discussions sont passionnées. Rythmée par leurs craintes, leurs jeux et leurs rêves, la vie dans leur petite maison du Massachusetts est un vrai tourbillon... Quatre soeurs, quatre facettes de la féminité, quatre filles qui vont s'emparer de leur destin.

  • OK, OK, j'ai manqué l'enterrement de ce vieux Murphy. C'est la faute de ce fainéant de poisson rouge. J'attendais qu'il monte à la surface du bassin des Tanner. J'ai tellement attendu que finalement, quand je suis arrivé, la cérémonie était finie. Pas ma faute. À vrai dire, ce n'était pas la première fois que je manquais un enterrement. Si bien que j'ai fini par me demander qui viendrait au mien. Mais on ne peut pas savoir, il faudrait être mort. À moins que...

  • La suite du best-seller des filles rebelles !
    Ce deuxième opus est composé des suggestions des lecteurs et lectrices du tome 1 qui ont voulu mettre à l'honneur cent personnalités supplémentaires.Beyoncé, Rigoberta Menchú, Néfertiti, Isadora Duncan ; ou encore Audrey Hepburn, J.K.
    Rowling...Poétesses, chirurgiennes, astronautes, juges, acrobates, entrepreneuses, vulcanologues, à tout âge, à toutes les époques et sous toutes les latitudes, cela vaut toujours la peine de lutter pour l'égalité.

  • Sarah, une adolescente, rêve de rencontrer Gisèle Halimi, l'avocate et féministe, célèbre pour ses luttes pour les droits des femmes. À travers l'histoire de Sarah, qui a vécu elle-même le traumatisme d'un viol, Jessie Magana évoque le parcours et les luttes de Gisèle Halimi qui restent plus que jamais d'actualité : aujourd'hui encore, 75 000 femmes sont violées chaque année en France, ce combat est loin d'être terminé.

  • À la fin des années 1950, Rachel Carson se concentra sur la protection de l'environnement et sur les problèmes causés par les biocides de synthèse. Ceci la conduisit à publier «Silent Spring» («Printemps silencieux») en 1962 qui déclencha un renversement dans la politique nationale envers les biocides - conduisant à une interdiction nationale du DDT et d'autres pesticides. Le mouvement populaire que le livre inspira conduisit à la création de l'Environmental Protection Agency. Carson reçut à titre posthume la médaille présidentielle de la Liberté. Un prix international décerné aux défenseurs de l'environnement porte son nom, le Prix Rachel Carson, décerné depuis 1991.

  • Nadia Murad a vu périr une partie de sa famille sous les coups de l'Etat islamique qui l'a réduite à la condition d'esclave sexuelle. Ayant réussi à s'évader, elle a commencer à lutter pour la libération de ses soeurs yézidies. Elle a reçu le prix Nobel de la paix en 2018.

  • Jouer au foot, Pleurer, Danser, Conduire un semi-remorque ou un avion, Conquérir le monde, faire des découvertes, Porter les cheveux courts, roses ou bien longs, S'occuper des enfants, changer les couches, donner le biberon Tout le monde peut le faire, Filles comme garçons Chacun avec ses goûts, ses envies et son caractère Point de genre dans cette affaire !

  • Adam s'est fait une nouvelle amie, Maryline. Adam n'a jamais vu une fille comme ça, qui fait rien comme les autres. Et puis elle joue au foot aussi bien que les meilleurs des garçons. D'ailleurs, elle a constitué une équipe de filles pour les défier - une équipe 10 + 1, avec Adam dans les buts, écarté de l'équipe masculine à cause de son embonpoint. Il aime passer du temps chez elle, avec sa mère Colette, chauffeur routier, et leur chien Milord. Un jour, les parents d'Adam annoncent leur déménagement. Adam n'a pas du tout envie de quitter Maryline. Il va imaginer avec elle un stratagème plutôt extravagant pour déjouer le destin. Une belle histoire d'amitié qui célèbre la différence.
    />

  • Chez les Manzatti, on n'est pas riches mais la virée estivale loin de la cité, c'est sacré ! Cette année, direction le Sud. Dans le vieux monospace, Eugénie, coincée entre sa toute petite soeur Juliette et sa soeur adolescente Adèle, elle-même accompagnée de sa meilleure copine, a du mal à trouver sa place. Ni grande, ni petite, elle est celle du milieu... L'été de ses dix ans, elle le vit dans un drôle d'état entre joie et tristesse, bonheur des randonnées en vélo ou en canoé, plaisir des jeux de l'enfance et amertume de perdre Adèle qui la snobe et ne pense qu'aux garçons. Des émotions changeantes tandis qu'elle prend conscience de son corps et du regard des autres. L'amour la dégoûte et pourtant, voilà que son coeur s'emballe devant un jeune joueur de tambour aperçu dans la fanfare du 14 juillet. Qu'est-ce qui se passe cet été ? Tout est presque pareil que les autres années, et pourtant Eugénie ne se reconnaît plus. Un récit juste sur cette période toute en pointillés et en pudeur : la pré-puberté. Sous forme de chronique familiale tendre et humoristique, un roman aux couleurs de vacances à lire toute l'année.

  • Remise en vente de l'intégrale (illustrée) du plus célèbre chef-d'oeuvre de la littérature scandinave. Belle édition brochée avec rabats à un prix de vente très accessible.  Illustré par Bertil Lybeck.

    Traduit du suédois par Lena Grumbach et Marc de Gouvenain.

  • La petite Alice s'ennuie à côté de sa grande soeur, qui s'occupe à lire un livre probablement soporifique, puisque sans images et sans dialogues. Alors, quand un lapin blanc à gilet lui passe sous le nez, consulte sa montre de gousset et s'exclame qu'il est en retard, Alice n'en revient pas.
    Elle s'engouffre à sa suite dans le terrier obscur sous la haie ! Commence son périple dans l'univers onirique d'un Chapelier fou qui prend le thé, du chat du Cheshire au sourire surréaliste et d'une Reine de Coeur sans coeur...

    « Elle sentit qu'elle s'endormait pour de bon et elle venait de commencer à rêver qu'elle marchait avec Dinah, la main dans la patte, en lui demandant très sérieusement "Allons, Dinah, dis-moi la vérité : as-tu jamais mangé une chauve-souris ?" quand brusquement, bing ! bing !... elle atterrit sur un tas de feuilles mortes et sa chute prit fin. » L. C.

    Le texte français, Alice au pays des merveilles, traduit de l'anglais par Jacques Papy est paru aux Éditions Jean-Jacques Pauvert (1961).

    Musique : chant par Arielle Dombasle et harpe par Pascale Schmitt. Chansons : "As Alice" (anonyme), "The Three Ravens" (Thomas Ravenscroft), "Oh no John" (Somerset), "Men, men" (Purcell) et "Searching for Lambs" (Somerset).

  • Dans le monde de Léa et Tom, les rues et les établissements scolaires ont des noms de femmes célèbres, et ce sont les hommes qui s'occupent des enfants. Comme dans toutes les écoles, on apprend que le féminin l'emporte sur le masculin, « parce qu'il est réputé plus noble que le masculin à cause de la supériorité de la femelle sur le mâle ». Il en est ainsi depuis la nuit des temps, et personne ne semble vouloir remettre en cause cet ordre établi. Pourtant, Léa et Tom voient bien que quelque chose ne va pas... Alors, ils se mettent à réfléchir, et détricotent ensemble les clichés de ce monde où règne la domination féminine.

  • Une encyclopédie complète et malicieuse sur une espèce très particulière, celle des mamies. Où les trouve-t-on ? Comment occupent-elles leur temps libre ? Qu'est-ce qu'il y a dans leur tête ? Un livre pour aider les enfants à regarder leur mamie différemment et à l'accepter telle qu'elle est. 

  • C'est l'heure du conte, Lise, la bibliothécaire, devant un parterre d'enfants attentifs, commence : « Il était une fois... » C'est sans compter sur la réactivité et la curiosité de son auditoire : « Ça ressemble à quoi, un royaume ? », « Pourquoi les princesses doivent-elles toujours se marier ? », « Et pourquoi avec un prince ?
    Pourquoi pas un garagiste ou un médecin ? » Au fil des interruptions et questions, Lise fait évoluer un conte a priori classique vers une histoire... décoiffante ! Une façon astucieuse de remettre en question les poncifs d'un genre encore trop souvent porteur de stéréotypes sexistes et sociaux.

  • Elle n'avait pas le goût du scandale mais celui de la liberté, chevillé au corps et à sa plume. George Sand a osé porter des costumes et un nom d'homme, mener la vie sentimentale, littéraire et politique de son choix. Un affront aux préjugés du XIXe siècle et un personnage incontournable pour évoquer l'émancipation des femmes.

  • Dans la cour de l'école, c'est tous les jours la même chose : Louise et ses amies sont victimes de Teddy et sa bande, dont le jeu préféré consiste à soulever les jupes des filles. Un jour, ces dernières décident d'unir leurs forces et créent un groupe d'action, le TPNJ (Touchez plus à nos jupes !). Ensemble, elles parviennent à faire réfléchir les garçons et à mettre fin à ce jeu sexiste.

  • Un matin du mois d'octobre, Lullaby décide de ne plus aller à l'école. Elle écrit à son père, glisse dans un sac quelques objets et, empruntant le chemin des contrebandiers, part en direction de la plage. Un petit garçon qui revient de la pêche, une jolie maison grecque, mais surtout le soleil et la mer remplissent ses journées d'ivresse et de liberté. Un jour, pourtant, il faut revenir à l'école. Qui donc voudra croire à son étrange voyage oe

  • Dans une Amérique des années 1960, où la ségrégation raciale bat son plein, où les jeunes gens sont recrutés pour aller se battre au Vietnam, où les essais nucléaires sont censés affirmer la suprématie de ce grand pays, la voix de Joan Baez, si mélodieuse, s'élève. Tout au long des années qui suivront, cette voix ne cessera jamais de chanter contre les injustices et les souffrances qu'elles engendrent. C'est à travers une autre voix, celle d'une narratrice qui a, toute sa vie, suivi le parcours de la chanteuse, que le portrait sensible de cette dernière se dessine.

  • Nils est un grand garçon de quatorze ans aux cheveux blonds comme du lin. Un jour, après s'être endormi, il se réveille au milieu d'un monde étrange, qu'il ne reconnaît plus. L'aventure commence alors : perché sur le dos d'une oie sauvage, Nils fait un voyage fabuleux de la Suède à la Laponie et trouve des amis parmi les hommes comme parmi les animaux.

  • Le football, c'est tout ce qui compte pour Edelweiss et Sarah. Au programme, des matchs à gagner et de nouvelles rivales à affronter. Sans compter Matéo, leur ami d'enfance, qui ne les laisse plus indifférentes. Mais cette année, pour la première fois, elles ne pourront pas jouer ensemble, car depuis plusieurs mois Sarah est à l'hôpital. Pour apaiser son chagrin, Edelweiss promet à son amie de lui écrire tous les jours, jusqu'à ce qu'elle revienne...

    100 % foot, 100 % filles, 100 % championnes ;

empty