• « Les chiffres sont effrayants : seule une victime de violences sexuelles sur dix porte plainte, seul un agresseur sur cent sera condamné par la justice. Cette impunité est un fléau qui ronge notre société et se nourrit du silence des femmes, et surtout de leurs peurs. Peur de n'être pas crue, pas entendue, pas respectée. Peur de perdre leur emploi, leurs ami(e)s, leur famille. [...] Briser la loi du silence est un remède qui peut être douloureux au début, mais qui aide à se réconcilier avec soi-même, à être plus forte ensuite. [...] Il n'y a pas de plus puissant facteur de libération des femmes que de défier cette forme de domination et de dénoncer ce dont nous pouvons être victimes.
    Parlons, sans haine et sans hargne, mais parlons. »

  • Les femmes politiques ont des voix agaçantes, c'est bien connu. Qu'on les dise enthousiastes, aigries ou hystériques, le fait est qu'elles ne contrôlent pas leurs émotions. On remarque leurs tenues trop sévères ou trop féminines, on se demande bien qui va garder les enfants.
    Bien sûr, ce ne sont que des détails. S'arrêter sur un compliment un peu insistant ou une remarque qui n'aurait pas été faite à un homme relève d'un délire de persécution, n'est-ce pas ? Pourtant, mis bout à bout, ces réflexes tenaces finissent par former un ensemble qui est tout sauf anodin.
    Ce sont ces mécanismes parfois invisibles que Sandrine Rousseau s'attache à mettre au jour pour décrypter le sexisme ordinaire de nombreuses situations. En s'appuyant sur les témoignages de plusieurs femmes politiques, l'auteure prouve que la façon spécifque dont les femmes sont traitées quand elles participent à la vie politique renvoie bien trop souvent à l'idée qu'elles n'y seraient pas à leur place.
    Quinze ans après la loi sur la parité, ce petit manifeste est un rappel salutaire du chemin qu'il reste à parcourir pour une égalité réelle.

    Auteur Sandrine Rousseau est porte-parole nationale d'Europe Écologie-Les Verts.
    Préface de Claire Serre-Combe, porte-parole d'Osez le féminisme !

empty