• Tropique de la violence est une plongée dans l'enfer d'une jeunesse livrée à elle-même sur l'île française de Mayotte, dans l'océan Indien. Dans ce pays magnifique, sauvage et au bord du chaos, cinq destins vont se croiser et nous révéler la violence de leur quotidien.

  • Nous sommes tous hantés par des fantômes : un proche décédé, un conjoint qui nous a quitté, le souvenir d'un drame...
    Dans ce petit éloge en six actes, Nathacha Appanah mêle nouvelles fictives inédites et souvenirs personnels. L'occasion pour elle de se livrer, en faisant revivre ses grands-parents, premiers fantômes à l'avoir accompagnée, et en partageant ses souvenirs d'enfance sur l'île Maurice.
    Mes fantômes bien-aimés : souvenirs de ses grands-parents.
    Hollanda : description d'une ville fantôme après le passage d'un cyclone.
    La traversée : morts et coutumes sur l'île Maurice.
    Le sommeil : nouvelle sur une femme quittée par son mari.
    Partir : un homme est confronté au fantôme du jeune homme qu'il était, l'incitant à quitter sa femme pour poursuivre ses rêves.
    Les jonquilles : nouvelle mettant en scène une jeune femme dont la soeur est décédée.

empty