10/18

  • En Angleterre, de Jane Austen à Bridget Jones, raconter avec finesse et humour les tourments des jeunes filles romantiques semble être une spécialité nationale.
    Aristocrate anticonformiste et pleine d'esprit, Nancy Mitford est sans conteste l'héritière de la première, et Linda, son héroïne, préfigure largement la seconde. Incorrigible sentimentale, Linda va en effet tout tenter pour trouver enfin le grand amour, mais, de mariages ratés en escapade parisienne, elle réussira surtout à faire le désespoir de sa famille. Car cette histoire est aussi celle de la haute société britannique au XXe siècle, accrochée à ses principes et qui préfère balayer avec mépris les changements du monde plutôt que de s'en accommoder.

  • Débutantes rose bonbon ou douairières, les « Honorables » ladies de Nancy Mitford n'ont décidément que le grand amour à l'esprit. Passé les premiers émois sentimentaux de La Poursuite de l'amour, c'est avec délectation que l'on retrouve Fanny et Polly, deux jeunes filles très chic de l'aristocratie britannique de l'entre-deux-guerres. Paisiblement mariée, la première narre les rocambolesques démêlés conjugaux de la seconde, tandis que sa vénérable mère, Lady Montdore, est victime du démon de midi. Jamais l'humour pic à glace de Nancy Mitford ne s'est déchaîné avec autant de verve et d'acuité que dans cette chronique d'une gentry allumée, qui, pour nombre de ses admirateurs, est son incontestable chef-d'oeuvre.

empty