• Telle une Madame de Sévigné moderne, Marlène Schiappa écrit à ses filles dès qu'elle part en déplacement. On découvre une femme combative sur tous les fronts : une mère dévouée à ses enfants et passionnée par ses engagements.
    Aux confins de l'intime et du politique, ce récit à la fois exceptionnel et universel nous dévoile le coeur d'une mère au service du gouvernement à l'heure où la parole des femmes se libère dans le monde entier.

  • « Qui sont les femmes qui vous inspirent ? » A cette question, la figure imposée appelle le plus souvent l'image de quelque icône du passé, admirable et incontestable. Les femmes de chair et d'os inspirent davantage Marlène Schiappa. Ce sont elles que, dans un livre généreux et porteur d'espoir, la Secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes a rencontrées, non seulement pour leur rendre hommage, mais aussi pour en tirer un livre qui ait valeur d'exemple. Dix rencontres, dix rencontres exceptionnelles entre femmes.

    Elles conduisent des camions autour de Toulouse, elles créent des écoles pour filles en Algérie, elles cuisinent des légumes dans les rues en terre du Burkina Faso, elles font voter des lois contre le viol aux Etats-Unis, elles dessinent des chapeaux à Dijon, elles se sont échappées des maisons où Daesh retient ses esclaves sexuelles, elles révolutionnent la publicité, elles nettoient des chambres d'hôtel dans les quartiers Nord de Marseille, elles enquêtent dans les soirées libertines de Berlin, elles ont disparu de leur tribu autochtone du Canada... Leur point commun ? Une irrépressible envie de vivre hors des carcans, pour elles, et pour toutes les autres. Elles partagent avec l'autrice leurs pensées les plus secrètes et leurs actions les plus glorieuses. Des femmes idéales ? Pourquoi devraient-elles l'être, et selon des critères édictés par quels hommes ? Des femmes, simplement. Ce livre est un hymne à la sororité, à lire par toutes les femmes, mais aussi par tous les hommes.

  • Dans ce texte ciselé, Marlène Schiappa démontre sa conviction profonde : « Tout ce qui vise à diviser la République, vise à la détruire. » Clivages identitaires ou territoriaux, gilets jaunes casseurs, communautarisme, remise en cause de la liberté de la presse, fake news et haine sur les réseaux sociaux, divisions artificielles entre « bobos » et « vrais gens », « start-up nation » et « campagnes », glorification de la « foule » à la place du « peuple », segmentation de la culture, attaques contre la citoyenneté et violences contre l'autorité et les symboles de la République... Il est temps, nous dit Marlène Schiappa, de nous élever et de nous unir pour défendre la liberté, l'égalité, la fraternité dans notre « République française une et indivisible ».

  • C'est la laïcité qui fait que la République française est une nation unique avec un peuple unique, et non un mille-feuille de communautés. La laïcité n'est pas un gâteau que l'on partage entre les différentes religions, en en distribuant un morceau aux noncroyants.
    C'est un combat politique.

  • Peut-être encore plus pernicieux que le plafond de verre, le "plafond de mère" - expression inventée par les auteurs - empêche nombre de femmes à la fois actives et mères de famille de progresser dans leur carrière et/ou leur entreprise. Or plus de 70% des mères d'un ou deux enfants sont en activité en France.

    Cet ouvrage pragmatique et truffé de témoignages vise à expliquer pourquoi il est plus difficile de faire carrière quand on est une femme avec des enfants et, au-delà des poncifs habituels, donne des pistes pour changer la donne.

    Tout en décryptant les mécanismes économiques, historiques, sociaux, psychologiques et managériaux du plafond de mère, les auteurs dévoilent les nouveaux usages du travail, inventés par des mères, des pères, des travailleurs et des employeurs pour briser cet obstacle dont on ne parle encore pas assez. Ils font des propositions concrètes, à la fin de chaque chapitre, pour que cela change. Ils mettent en avant le rôle que doivent jouer de concert les trois acteurs principaux de ce débat, les institutions et collectivités, les employeurs et les parents, pour faire évoluer les choses.

empty