• Chez les Manzatti, on n'est pas riches mais la virée estivale loin de la cité, c'est sacré ! Cette année, direction le Sud. Dans le vieux monospace, Eugénie, coincée entre sa toute petite soeur Juliette et sa soeur adolescente Adèle, elle-même accompagnée de sa meilleure copine, a du mal à trouver sa place. Ni grande, ni petite, elle est celle du milieu... L'été de ses dix ans, elle le vit dans un drôle d'état entre joie et tristesse, bonheur des randonnées en vélo ou en canoé, plaisir des jeux de l'enfance et amertume de perdre Adèle qui la snobe et ne pense qu'aux garçons. Des émotions changeantes tandis qu'elle prend conscience de son corps et du regard des autres. L'amour la dégoûte et pourtant, voilà que son coeur s'emballe devant un jeune joueur de tambour aperçu dans la fanfare du 14 juillet. Qu'est-ce qui se passe cet été ? Tout est presque pareil que les autres années, et pourtant Eugénie ne se reconnaît plus. Un récit juste sur cette période toute en pointillés et en pudeur : la pré-puberté. Sous forme de chronique familiale tendre et humoristique, un roman aux couleurs de vacances à lire toute l'année.

  • C'est l'heure du conte, Lise, la bibliothécaire, devant un parterre d'enfants attentifs, commence : « Il était une fois... » C'est sans compter sur la réactivité et la curiosité de son auditoire : « Ça ressemble à quoi, un royaume ? », « Pourquoi les princesses doivent-elles toujours se marier ? », « Et pourquoi avec un prince ?
    Pourquoi pas un garagiste ou un médecin ? » Au fil des interruptions et questions, Lise fait évoluer un conte a priori classique vers une histoire... décoiffante ! Une façon astucieuse de remettre en question les poncifs d'un genre encore trop souvent porteur de stéréotypes sexistes et sociaux.

empty