• A travers divers interviews accordés à des journalistes de la presse internationale et à quelques sites français, Hamid Zanaz nous donne les clés nécessaires à la compréhension de l'islamisme et son bras armé : le terrorisme. Ce spécialiste de l'islam déconstruit un mythe partagé en France par les médias et les politiques qui, par opportunisme et lâcheté, refusent de voir en l'islamisme l'ombre portée de l'islam.
    L'auteur passe au scalpel le slogan du « rien à voir », démontrant aux journalistes algériens, russes, suisses, arabes, kurdes, italiens l'impossibilité d'adapter le dogme islamique aux exigences des temps modernes. Une pensée à contrecourant du politiquement correct français. Les réponses d'Hamid Zanaz aux questions posées apportent un nouveau regard sur les problèmes posés par l'islam à la laïcité, aux droits de l'homme, à la démocratie, au rôle de la femme, à l'esprit critique...
    Au fil des interviews, l'auteur évoque nombre de questions brûlantes souvent esquivées ou censurées dans les débats médiatiques : l'islam peut-il être réformé ? La théorie du choc des civilisations est-elle fondée ? Est-il vrai que ce sont certains États arabes et d'autres pays musulmans qui islamisent les sociétés et enseignent l'intégrisme à l'école ?
    Peut-on se demander si le djihad guerrier, loin d'être une déviance de l'islam, n'en serait pas le coeur ? Qu'en est-il des « révolutions arabes » : manipulation ou mouvement populaire récupéré ? Qu'en est-il enfin de la menace islamiste pesant sur l'Europe, des porteurs de valises français de l'intégrisme terroriste ?
    À la différence de la plupart des chercheurs, l'auteur ne s'interdit pas de pointer dans l'islam les raisons endogènes qui facilitent l'apparition d'une religiosité violente.
    Ce livre, comme les précédents livres d'Hamid Zanaz, est un manifeste libertaire contre la doxa imposée par la gauche et la droite pour tout ce qui touche à l'islam et à ses dérives sectaires en France et en Europe. Un livre qui s'attaque à la racine du mal islamiste et dénonce les illusions des peuples comme les rassurantes explications des élites au pouvoir.

  • Avec ce nouveau livre, Hamid Zanaz nous invite à découvrir un autre visage féminin de la société arabe contemporaine. Celui des femmes modernes qui n'ont rien à voir avec ces fantômes en niqab qui envahissent les villes occidentales. Des voix savantes, militantes et critiques, qui se multiplient et qui constituent un apport féminin et séculier indispensable dans le débat culturel, scientifique et politique.
    Une quinzaine d'entretiens avec des intellectuelles engagées, parmi lesquelles: Faouzia Cham, physi-:cienne, professeur à l'université de Tunis; Abnousse Shalmani, cinéaste et écrivain franco-iranienne;
    Saïda Keller Messahli, universitaire marocaine, Elhm al Manea, politologue helvéto-yéménite ;
    Amel Grami, maître de conférences à la faculté de la Manouba en Tunisie; Raja ben Slama, psychanalyste et universitaire tunisienne; Zohra Brahim, universitaire marocaine; Sanaa el Agi, journaliste marocaine; Racha Tounsi, journaliste syro-tunisienne;
    Ramda Kassis, anthropologue et journaliste syrienne; Dlfa Youssef, psychanalyste et islamologue tunisienne; Mounia Senkeli, philosophe et universitaire tunisienne, Farah Kay, comédienne belgo-marocaine, ...
    Certaines de ces intellectuelles sont des spécialistes reconnues dans les études islamiques, domaine resté longtemps entre les mains des mâles musulmans. Mais toutes refusent catégoriquement l'application de la charia dans leur pays comme leur inféodation à l'archaïsme islamique.

empty