• Ce roman à cinq voix se passe dans la Russie totalitaire des années 1960, dans la ville de Leningrad encore marquée par le terrible siège de 900 jours qu'elle a subi pendant la guerre. Les voix appartiennent toutes à des femmes. Sofia, une petite fille muette de 7 ans, dessine à longueur de journée le monde qui l'entoure. Sa mère Antonina est ouvrière dans une usine. Trois vieilles femmes, Evdokia, Glikeria et Ariadna, accueillent Sofia et Antonina dans leur appartement communautaire. Elles jouent le rôle de grands-mères pour Sofia, à laquelle elles transmettent les valeurs de la Russie. Le roman raconte la vie ordinaire de ces femmes dans la ville de Leningrad ' les files d'attente pour la nourriture, la cuisson des pommes de terre, les lessives interminables, tout en convoquant également la poésie populaire et le merveilleux (les trois bonnes fées, la princesse endormie...). Dans Le Temps des femmes, les hommes sont quasiment absents ; dans ce récit à cinq voix, Elena Tchijova rend hommage à la femme russe, celle qui, à travers les vicissitudes de l'Histoire, travaille, lutte pour nourrir sa famille, et transmet les valeurs et l'héritage du passé aux générations suivantes, dans une résistance silencieuse à l'oppression.

empty