• - DIALOGUES AVEC DOMINIQUE BOURG, JEAN-PAUL FITOUSSI, ERIK ORSENNA, JEAN SALENÇON, CHARLES-EDOUARD VINCENT ET JANE GOUDALLDepuis mon arrivée au secrétariat d'Etat à l'écologie, je n'ai cessé d'échanger, de rencontrer et de débattre avec des hommes et des femmes de tous horizons : philosophes, économistes, représentants associatifs, scientifiques...En rendre compte aujourd'hui, c'est leur rendre hommage. C'est également livrer le témoignage d'une action publique en acte, d'un intense cheminement à l'épreuve du pouvoir. Menace climatique, pollutions croissantes, épuisement de nos ressources, érosion de la biodiversité. Et, in fine, accentuation des inégalités, tensions sociales, fragilités économiques. On peut polémiquer sur les chiffres, redessiner les courbes, ajuster les calculs, dénoncer les catastrophismes...mais, au fond, pourquoi ? Pour ne rien changer ? Pour persister encore un peu comme si nous n'avions pas suffisamment fatigué laTerre ? Cette voie du confortable évitement n'est pas la mienne. Elle fait fi de demain, elle fait fi des autres. Je lui préfère l'intranquillité lucide de ce qui, à mes yeux, est notre devoir aujourd'hui : une révolution dans nos usages du monde. Ce cheminement civique et philosophique est passé, depuis le Grenelle de l'environnement et son incroyable élan, par une crise mondiale, l'incertitude des lendemains de Copenhague, les balbutiements de la taxe carbone, les polémiques autour des changements climatiques... Ilpasse, par-dessus-tout, par un combat quotidien pour faire de l'environnement une urgence politique.Etre plus qu'avoir, Participer, Connaître (ou Savoir), Inventer et Partager. Chacun de ces grands thèmes est organisé autour d'un entretien avec Erik Orsenna, Dominique Bourg, Jean Salençon, président de l'Académied es Sciences, Jean-Paul Fitoussi et Charles-Edouard Vincent, d'Emmaüs France.

    - Chantal Jouanno, née le 12 juillet 1969 à Vernon (Eure), est une femme politique et karatéka française. Elle est, depuis le 21 janvier 2009, la secrétaire d'État chargée de l'Écologie. Le 21 janvier 2009, elle est nommée secrétaire d'État chargée de l'Écologie, en remplacement deNathalie Kosciusko-Morizet. En tant que secrétaire d'État chargée de l'Écologie, elle doit porter devant leParlement l'examen des lois dites " Grenelle I " et " Grenelle II " issues du Grenelle Environnement qu'elle a suivi pour l'Élysée et à l'Ademe9 et souhaite défendre " la biodiversité, la santé environnementale et la conso durable "Dans lecadre des élections régionales 2010, elle énonce les " principes d'une écologie de droite ", qui seraient notamment la croissance, le progrès technologique, et l'utilisation de l'énergie nucléaire.

empty