• En deux mille ans d'histoire, l'institution du mariage aura accompagné toutes les mutations de la civilisation occidentale. Religieuses ou civiles, forcées ou passionnelles, les noces ont été au centre du droit et de la mystique, de la littérature et de l'art européens. Abordant chroniques, rites et législations, s'appuyant sur des textes anciens comme sur des travaux récents, ce panorama étonnant, nourri de portraits et de récits, servi par une belle écriture, montre que le mariage a été et demeure un miroir fidèle de la société.
    Progressivement le mariage devient une institution sociale centrale, non sans conflits entre alliances patrimoniales, dynastiques, diplomatiques ou simplement familiales et choix individuels, entre mariage religieux et mariage civil. Au moment où de nouveaux débats viennent questionner le mariage - l'hypothèse du mariage homosexuel ou d'une simplification de la procédure de divorce -, il importe de faire le bilan de ce que fut le mariage dans son histoire.

empty