Langue française

  • « Je n'ai jamais entendu parler italien dans ma famille... Ces racines-là semblent avoir été arrachées. Tranchées net. Pourquoi ? Je l'ignore. M'ont-elles manqué ? Je n'ai pas cherché à le savoir, n'ai pas posé de questions. » Un matin, la narratrice décide d'interroger sa mère sur son grand-père, Placide Morselli, mort en 1994. De son enfance italienne dans le Frioul, puis de son exil en France à l'âge de douze ans, il n'a rien raconté, ou si peu. Pourtant, oublie-t-on jamais d'où l'on vient ?
    Au fil de leurs conversations, les lettres, les photos et les souvenirs resurgissent. Alors que l'histoire de ses aïeux italiens se dessine, Anne découvre aussi les secrets de sa mère et sa propre part d'Italie.

    Dans ce récit intime, Anne Plantagenet explore les ambiguïtés de la mémoire et comment elles façonnent nos vies, nos failles, nos forces.

empty