Falbalas

  • Premier d'une série de cinq, Le petit musée des modes consacré aux Tenues des grands jours offre aux lecteurs un pan très riche du patrimoine de mode, un " réservoir d'images "* anciennes et totalement inédites sur les costumes folkloriques (régions françaises et pays d'Europe), les trousseaux (sous-vêtements et linges) et les robes de mariée depuis le Premier Empire jusqu'à la Belle Epoque.

    Au XVIIIe siècle, Rose Bertin, la très avant-gardiste " ministre des modes " de Marie-Antoinette, prétendait déjà qu'" il n'y a de nouveau que ce qui est oublié ". L'objectif de la collection Le petit musée des modes est de faire découvrir aux passionnés d'histoire et/ou de mode, néophytes ou professionnels une profusion d'idées de mode, un trésor jusqu'alors enfoui dans des cabinets de collectionneurs ou dans les archives des musées.

    Avec ses illustrations impeccablement restaurées, Le petit musée des modes offre une deuxième vie à ces idées de mode : leur fraîcheur, leur précision possède une dimension contemporaine propre à développer l'imagination. Véritable mine pour les créatifs de tous bords (stylistes, designers, costumiers...), Le petit musée des modes contient un cd de toutes ses images, permettant de nombreuses démarches créatives (utilisation des images non commerciale).

    Le petit musée des modes fait la part belle au visuel. L'origine et la date de chaque image ainsi que l'appellation des sujets représentés sont formulés en français et en anglais, et apportent aux lecteurs des points de repère pratiques et instructifs.

    Les quatre volumes suivants seront consacrés à la mode masculine, la mode enfantine, les accessoires et les ornements.

  • Au travers d'une soixantaine d'illustrations en couleurs et des textes concis, cet ouvrage offre une vision très vivante et didactique des modes du streetwear, qui de Los Angeles à New York ont vu le jour dans les années 70 au coeur de la rue.
    Fusion de la mode des skateurs et de celle des pionniers du Hip Hop, le streetwear se décline à tous les temps :
    - Jean baggy, t-shirts imprimés ou chemise à carreaux et baskets Vans aux pieds pour les skateurs californiens.
    - Doudounes sans manches, jeans laissant apparaitre des baskets de marque aux couleurs voyantes et casquettes à l'envers. Ou blouson Teddy, cardigan collège, chapeau fedora et baskets Nike Dunks multicolores pour les adeptes du Hip Hop dans les ghettos du Bronx new-yorkais .
    - Baggy short, t-shirt oversized, sweat à capuche, bandana sur la tête ou casquette de base-ball pour les membres de gangs des ghettos de L.A.
    - Chaines dorées, dentitions d'or, manteaux de fourrure et lunettes extravagantes pour les adeptes du look "gangsta".
    Autant de facettes d'une mode qui s'approprie l'environnement urbain, la rue : le streetwear.

  • Au travers d'une soixantaine d'illustrations en couleurs et des textes concis, cet ouvrage offre une vision très vivante et didactique des modes du Rockabilly qui, avec une remarquable énergie, ont animé la fin des années 40 et les années 50.
    Le Rockabilly est le mouvement à l'origine du Rock'n Roll. Elvis Presley en est le roi.
    Les garçons coiffent leurs cheveux en banane, s'habillent en blue-jeans et blousons Teddy, et les filles les retrouvent le soir, vêtues de robes bustiers à jupes corolle, inspirées du New Look de Christian Dior.
    C'est l'époque des Teddy boys anglais aux gilets sophistiqués, filles sages aux franges parfaitement roulées, mauvais garçons aux blousons noirs, jeunes décontractés dans leurs Converse et pin-ups aux sourires espiègles.
    /> Tous vont danser le rock, en arborer ses couleurs (blanc, noir, rouge et bleu) et ses motifs (à pois, vichy ou léopard).
    De nouvelles modes, propres à l'univers du Rockabilly, voient le jour avec des jeunes qui veulent faire bouger le monde...

  • sophie george a conçu et rédigé essentiels-essentials. diplômée de l'ifm, elle partage son temps entre une activité de conseil, l'enseignement du management de la mode et l'écriture. elle est également l'auteur des ouvrages le vêtement de a à z et griffé publiés par les éditions falbalas. isabelle gonnet a affûté sa plume pour illustrer les planches d'essentiels- essentials. styliste-modéliste de formation, elle intervient en free-lance auprès de bureaux de style et forme chaque année de futurs stylistes à l'école esmod international à paris.

empty