J'ai Lu

  • Pensees libres

    Simone Veil

    « Nous vous aimons, Madame », déclarait l'écrivain Jean d'Ormesson dans son discours de réception à l'Académie française, tant il est vrai que Simone Veil bénéficie d'une place bien particulière dans le coeur et l'histoire des Français. Que ce soit son discours de 1974 à l'Assemblée nationale en faveur de la dépénalisation de l'avortement, ou encore celui prononcé à l'occasion des soixante ans de la libération d'Auschwitz, ses mots résonnent encore puissamment aujourd'hui.

    Cet ouvrage rassemble les plus belles, les plus instructives et les plus inspirantes citations de Simone Veil, afin de faire entendre la voix ferme et douce de cette figure majeure du XXe siècle et d'éprouver la singulière trajectoire qui fut la sienne.

  • Dans la rue, au travail, en famille... les femmes font fréquemment l'objet de remarques sexistes. Difficile parfois de comprendre d'où vient le malaise, encore plus de savoir le faire sentir à son interlocuteur ou d'avoir la repartie adéquate !
    Dix-huit personnalités féministes, venues d'horizons divers, s'emparent de ces « petites phrases » et proposent leur analyse ou leurs conseils pour se défendre, répliquer et lutter ainsi avec impertinence contre le sexisme ordinaire.

  • Féministe avant la lettre, anti-esclavagiste, non violente, Olympe de Gouges (1748-1793), avant-gardiste en son temps, continue de fasciner aujourd'hui.
    Cet ouvrage réunit les textes les plus emblématiques d'une figure incontournable de l'histoire française, de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne à ses écrits politiques contre l'esclavage.
    L'anthologie est présentée par Geneviève Fraisse, éminente philosophe française de la pensée féministe.

  • « Comment résoudre définitivement tous les problèmes que se posent l'être humain ? Comment faire qu'il cesse d'avancer d'erreurs en fourvoiements ? Fred Vargas nous livre un petit opus d'un humour dévastateur. Où l'on comprend enfin pourquoi le bus n'arrive jamais, pourquoi le sable s'enfuit lorsqu'on le serre ou pourquoi il est bon de parler sans arrêt. Bref, ce petit traité est indispensable ! » - Le Nouvel Observateur

  • Mordre au travers « De la confiture aux cochons, cette fille superbe et si tentante, avec ses seins splendides et son ventre bombé, ses ongles toujours rouges et ses chevilles tellement fines. Je ne pouvais pas croire qu'il savait quoi en faire, pas comme moi j'aurais su. » Des femmes qui vendent leur corps, qui le punissent de ne pas être comme celui des autres ou de porter le fruit d'un désamour, qui le fantasment dans des ébats sulfureux... Évocations tranchantes d'un quotidien noir, de drames intimes ou de rêves inquiétants, ces nouvelles disent violemment le désir et le refus du désir, la colère, la honte inavouée, les excès d'amour, ou encore la folie meurtrière.

  • Une jeune femme vêtue d'une blouse d'ouvrière prend la pose sur fond jaune, un foulard rouge à pois blancs dans les cheveux. Elle gonfle son biceps et lève le poing. Baptisé Rosie the Riveter, le personnage de cette affiche, croquée aux États-Unis en 1943 pour inciter les ouvrières à mettre les bouchées doubles, est devenu une icône mondiale. Rosie, emblème de lutte ou symbole commercial, tour à tour étendard des jeunes féministes, vendeuse de lessive ou caution politique, fait désormais partie du patrimoine, et pas seulement américain.

    Comment cette affiche s'est-elle imposée dans le combat pour les droits des femmes, au milieu de tant d'autres ? Pourquoi cet objet pop, plus de soixante-dix ans après sa création, est-il aujourd'hui si attractif ? Et surtout, que représente-t-il pour les différentes mouvances du militantisme français actuel ? Rosie, c'est toute une histoire !

  • Critique de l'anxiété pure « L'unique avantage de nos tracas propres tient à cette longue cohabitation qui nous permit de les apprivoiser. Il n'est pas rare ainsi que nous puissions commander à tel de nos tracas de rester couché, assis, ou de filer la queue basse à la niche. En volant les tracas d'autrui, vous vous trouveriez confronté à une meute inconnue et sauvage, ne tentez pas le truc. » À la fois auto-analyse et thérapie de groupe, ce traité se propose, avec humour, d'alléger nos tracas et de déposer le fardeau de l'existence sur le bord du chemin. Dans ce voyage initiatique, Fred Vargas, en quête d'harmonie, laisse divaguer sa pensée. Elle joue admirablement avec la langue française et avec le lecteur, auquel elle transmet sa bonne humeur.

  • Temps de l'ombre, temps des luttes, temps des conquêtes, temps de l'émancipation, puis temps de la justification et de l'hypocrisie... De 1900 à aujourd'hui, cinq générations de Françaises se confient. Que de changements en un peu plus d'un siècle ! Si les jeunes femmes d'aujourd'hui continuent de se battre contre les violences, la discrimination et les inégalités, elles ne savent pas toujours ce qu'il a fallu de courage et de souffrances à celles qui ont ouvert le chemin.
    Expériences intimes, déchirures, passions, combats d'hier et d'aujourd'hui : des textes bouleversants qui brisent le silence et rendent hommage à toutes les femmes.

  • De Marie de Gournay à Nancy Fraser, nombreuses sont les auteures, et quelques hommes avec elles, qui s'insurgent, à chaque époque, contre les injustices faites aux femmes et militent pour leurs droits.
    Pluriel, le mouvement féministe se nourrit de courants idéologiques et culturels variés, parfois divergents. Résolument engagée dans la lutte pour l'émancipation des femmes, Clémentine Autain propose une sélection personnelle de textes fondateurs. Cette anthologie fait apparaître la complexité du féminisme et l'actualité d'un combat encore en train de s'écrire.

  • Étranges, ces lettres anonymes que reçoit Adamsberg. Et tout aussi singulière, l'assiduité dont fait preuve le vieux Vasco à siéger sur ce banc juste en face du commissariat ! L'importun vieillard aux poches remplies d'objets insolites et au portemanteau incongru attise l'exaspération du lieutenant Danglard. Mais, pour le commissaire Adamsberg, dont le flair nonchalant confine au génie, l'affaire n'est pas si anodine. Fred Vargas signe ici deux nouvelles policières où l'on retrouve avec plaisir les personnages décalés, les rencontres déroutantes et le ton si subtilement décontracté qui ont fait son succès.

  • Un portrait de Coco Chanel à travers ses relations féminines, avec ses amies, ses rivales, ses inspiratrices, etc.

  • Mémoires de Christiane Taubira, femme politique et auteure de la loi qui reconnaît la traite négrière et l'esclavage comme crimes contre l'humanité. Elle revient sur son parcours, ses expériences personnelles et politiques et fait le point sur l'élection présidentielle de 2002 et sa candidature au nom du Parti radical de gauche.


  • Un guide pratique pour prévenir l'anorexie, la boulimie et les différentes pathologies liées aux comportements alimentaires.


  • L'auteur raconte son combat pour oublier son acte incestueux avec son père et son métier de psychopédagogue et de rééducatrice dans les écoles.

empty