Langue française

  • Lors de la feria de Pentecôte, à Nîmes, en 2003, Françoise Gilot, 82 ans, qui vécut avec Picasso de 1943 à 1954, mère de Claude et Paloma, sent monter en elle une brusque résurgence du sentiment qui nous a liés et cela, à travers la corrida. Ce sentiment la pousse à revenir sur ses souvenirs, quarante ans après son premier livre, Vivre avec Picasso, un best-seller qui provoqua une levée de boucliers de la part de Picasso et du Parti communiste français. Aucune amertume dans ce nouveau livre même si elle y révèle qu'il coûta cher à la belle cavalière, "la femme qui dit non" comme il l'avait baptisée, de résister au grand homme au point d'oser le quitter et d'avoir une vie après lui. Le livre nous révèle un Picasso au quotidien, avec ses manies, sa cour d'admirateurs, ses combats puérils à l'encontre d'autres artistes comme Giacometti par exemple. À ce livre exceptionnel par sa véracité, ses clins d'oeil, ses anecdotes, s'ajoutent des témoignages inédits de Dubuffet, Cocteau. Devenue une artiste internationalement reconnue, installée à New York, Françoise Gilot ressuscite finalement avec une insolente fraîcheur la vie artistique de toute une époque.

empty