La Ville Brule

  • Sous nos yeux : petit manifeste pour une révolution du regard

    ,

    • La ville brule
    • 2 Avril 2021

    Films, séries, jeux vidéo, publicités, pornographie... Toutes et tous, nous vivons et grandissons dans un monde où règnent les images. Ces images ont une influence sur ce que nous sommes, sur ce que nous pensons, sur la manière dont on vit, dont on pense, dont on aime. Et parmi toutes ces images la manière dont on filme le corps des femmes et des hommes a un impact sur nos vies. Après" Sex and the Series" et "Le regard féminin", Iris Brey décrypte la nature de ces images (qui les produit ? pour qui ? pour quoi ?) et leurs effets, explique l'importance des concepts de male gaze et de female gaze, et donne aux ados des clés pour changer de regard.

    Iris Brey est journaliste, autrice et critique de cinéma, spécialiste des représentations de genre et des sexualités au cinéma et dans les séries.

    Mirion Malle est autrice de BD. Elle a publié deux BD didactiques (Commando Culotte, La ligue des super-féministes). Elle a publié en janvier 2020 sa première BD de fiction, C'est comme ça que je disparais.

  • Roule, ginette !

    Collectif

    • La ville brule
    • 8 Janvier 2021

    Vous connaissez l'histoire : la petite maison dans les bois, le vieux, la vieille, le blé ramassé dans le grenier, la galette mise à refroidir qui roule et se sauve dans la forêt, la petite chanson qui trotte dans la tête, et le renard qui finit par la dévorer !
    Maintenant, imaginons que par un retournement de situation un peu magique, la vieille dame se transforme en galette et roule à travers bois vers la liberté. La petite chanson est toujours là, le lapin, le loup, l'ours aussi. Et le renard ? Vous verrez bien !
    Mirion Malle et Anne Dory revisitent le classique (autant que sexiste !) Roule Galette pour en faire un conte éco-féministe plein d'humour et d'empowerment.

  • Ma maman est bizarre

    ,

    • La ville brule
    • 2 Octobre 2020

    Une succession de tranches de vie partagées par une mère célibataire et sa fille, racontée avec naïveté et simplicité par cette dernière. Des moments de tendresse ordinaire (calins, bisou du soir, sortie au square) succèdent à d'autres qui le sont beaucoup moins (rave, vernissage, perfomances artistiques, manifestation féministe...).

    Une famille monoparentale, une mère féministe aussi libre que fantaisiste, une enfant qui grandit entourée d'adultes hors normes mais bienveillants... Cet album prônant la liberté de choix de vie, la tolérance et l'inclusivité est un petit bijou à bien des égards : par la simplicité et l'universalité de son propos, par les modèles différents de famille et de parentalité qu'il montre en toute simplicité, et qui permettront à nombre d'enfants de reconnaître et de voir leur famille représentée, par la beauté des illustrations d'Anna Wanda Gogusey, par l'actualité de son propos, alors que chaque avancée sociétale voit la frange la plus réactionnaire de la population française monter au créneau...

  • Ce que pèsent les mots

    ,

    • La ville brule
    • 5 Juin 2020

    Que fait-on vraiment quand on parle ? Cette question pourtant fondamentale n'est jamais abordée en cours de français. Dès le plus jeune âge, on apprend à parler, à conjuguer, à orthographier, à manier la grammaire et la syntaxe, mais le pourquoi de tout cela n'est jamais enseigné.
    Or la question du langage, des multiples façons dont on l'utilise, de ce qui motive ce qu'on dit et comment on le dit est indispensable à la compréhension du monde dans lequel on vit. Parler du langage c'est aussi parler de discriminations, de racisme, de sexisme : le langage est un outil, et c'est aussi une arme : la façon de nommer les choses et les gens n'est pas neutre, et a des conséquences aussi bien positives que négatives. Par ailleurs, notre façon de parler dit des choses de nous (qui on est, d'où l'on vient et de quel milieu social...).
    Ce sujet complexe nous semble particulièrement crucial aujourd'hui, afin de sensibiliser les ados à ce qu'ils font quand ils parlent, et à ce qu'ils disent d'eux quand ils parlent.
    Le propos est certes ambitieux, mais il est ici traité sans pré-requis (tout ce qui peut être un obstacle à la compréhension est expliqué et défini) et illustré avec de nombreux exemples concrets qui permettront de s'emparer du sujet et d'en mesurer la portée.
    Les illustrations de Mirion Malle, aussi drôles qu'engagées, constituent une vraie porte d'entrée dans le propos.

  • Pas de gâchis !

    Agnès Rosenstiehl

    • La ville brule
    • 8 Novembre 2019

    Pas de gâchis est un tout nouvel album d'Agnès Rosenstiehl. Toujours aussi engagée et volontaire, elle revient avec ce nouvel album consacré à la décroissance et à la consommation. À sa façon inimitable et terriblement efficace, avec simplicité et humour, elle montre à quel point il est facile (et agréable, et intéressant !) de ne pas surconsommer. Quel plaisir de retrouver ces enfants facétieux, libres et impertinents, qui accompagneront les lectrices et lecteurs sur le chemin de la décroissance.

  • Les filles

    Agnès Rosenstiehl

    • La ville brule
    • 18 Octobre 2018

    Une fillette et un garçon comparent leurs sexes, s'embrassent, découvrent que les filles ne sont pas obligées d'être mères et qu'elles ont la liberté de faire ce qu'elles veulent, quand elles veulent.

  • Les règles... quelle aventure !

    ,

    • La ville brule
    • 2 Novembre 2017

    Si tu fais partie de l'espèce humaine et que tu as un utérus, tu auras un jour tes règles, comme 3,5 milliards de personnes dans le monde. C'est normal, avoir ses règles est une chose naturelle et un signe de bonne santé ! Pourtant, tu entendras peut-être dire que c'est sale et que tu ne dois surtout pas en parler. Les tabous, la peur, la honte... il est temps d'en finir avec tout ça et de faire enfin tes propres règles ! Élise Thiébaut est journaliste et féministe. Elle aime raconter des histoires et a écrit plusieurs livres, mais aussi des spectacles de feux d'artifices ou une histoire insolite du métro. Elle s'intéresse tellement aux règles que c'est le deuxième livre qu'elle écrit sur ce sujet. Mirion Malle fait de la BD, des dessins, de la sociologie et de la bagarre. Elle parle souvent de féminisme sur son blog Commando Culotte et elle fait aussi des blagues.

  • Ni poupees, ni super-heros ! mon premier manifeste antisexiste

    ,

    • La ville brule
    • 5 Novembre 2015

    Ni poupées, ni super-héros, on est des super-égaux reprend les albums On n'est pas des poupées et On n'est pas des super-héros . Il répond avec humour, et sans tourner autour du pot, à des questions clés : comment être soi-même et pas ce que les autres voudraient que l'on soit ?
    Comment grandir en s'a ranchissant des stéréotypes de genre ? Et une fois que l'on a déconstruit, que reconstruira-t-on ?

empty