Points

  • Les aventures de la pionnière du journalisme infiltré réunies pour la 1ère fois avec un texte inédit.
    Un voyage de six mois seule avec sa mère au Mexique en 1886.
    Un internement volontaire dans un asile d'aliénés de New York un an plus tard.
    En 1889, une traversée du monde en 72 jours pour défier Jules Verne.
    Et en septembre 1914, sur le front de la première guerre mondiale qui commence...
    Il n'en fallait pas plus pour que Nellie Bly devienne une figure des plus étonnantes, audacieuses, pétillantes, féministes et libres d'un journalisme et d'une condition en devenir.

  • Défier Jules Verne et son Phileas Fogg ? C'est l'ambitieux projet de Nellie Bly et de son journal, le New York World. C'est en femme, en journaliste et en solitaire qu'elle entame cette traversée en novembre 1889, chargée d'un unique sac à main. Une première. Et en 72 jours, elle boucle cette expédition, qui est autant une ode à l'audace et à la détermination qu'une lutte pour l'émancipation des femmes.

    Elizabeth Jane Cochrane, dite Nellie Bly (1864-1922), est une figure légendaire de la presse américaine. Pionnière intrépide du reportage clandestin, elle a fait de l'infiltration sa marque de fabrique.

  • Engagée en 1887 au New York World du célèbre Joseph Pulitzer, Nellie Bly a pour mission de se faire passer pour folle et d'intégrer un asile d'aliénés, le Blackwell's Island Hospital à New York. Elle y reste dix jours et en tire un brûlot. Dans ce reportage « undercover », elle met en lumière les conditions épouvantables d'internement des patientes ainsi que les méthodes criminelles du personnel.

    Elizabeth Jane Cochrane, dite Nellie Bly, est née le 5 mai 1864 en Pennsylvanie et morte le 27 janvier 1922 à New York. Figure légendaire de la presse américaine, pionnière intrépide du reportage clandestin, elle a fait de l'infiltration sa marque de fabrique.

empty