Pagine D'arte

  • Après la publication de 4 titres de Maria Gabriela Llansol, Pagine d'Arte propose une brève anthologie destinée au nouveau lecteur qui découvre l'écriture de cette grande écrivaine, disparue il y a 10 ans.
    Le texte de Llansol, souvent considéré hermétique, invite le lecteur à lire au-delà du sens, condition pour accéder à l'essence du langage poétique et de sa musique : c'est-à-dire son rythme, sa mélodie, ses silences... la vibration des mots interpèle le lecteur tout en l'éloignant du sens strict d'un improbable récit. Créatrice d'atmosphères de grande beauté, Gabriela Llansol est considérée par beaucoup de critiques comme étant la plus remarquable héritière d'une lignée de poètes qui a eu son moment majeur avec Fernando Pessoa. Au sujet de ce poète, Llansol a beaucoup écrit. Mais les points forts de son projet poétique s'éloignent du Maître tant respecté pour concevoir l'humain comme une des multiples dimensions du vivant, à qui revient la responsabilité de rétablir le dialogue oublié. À quelques semaines de la publication de sa première trilogie aux Etats-Unis, The Times Literary Supplement considère Llansol parmi « les plus fascinants écrivants portugais du xxème siècle » et sa trilogie comme un livre « surprenant, d'un autre monde et profondément original ».
    Le présent choix de textes nous est suggéré par Joao Barrento, responsable, à Lisbonne, de l'Espaço Llansol, l'association qui s'occupe de l'étude et de la diffusion de l'oeuvre de Gabriela Llansol.

  • Voici une nouvelle traduction de Maria Gabriela Llansol, Où vas-tu Drame-Poésie?, le quatrième livre publié par nos éditions Pagine d'Arte. Ici l'auteur s'interroge, toujours dans son style poétique, sur l'avenir du roman, en particulier, et le rôle de la littérature, en général : "Nous ne pouvons pas souhaiter le nouveau et le vouloir sans surprise.", dit l'auteur. Et plus loin :
    "Cela me fait écrire avec une audade pressante sans craindre le cynisme philistin, ni l'aurea mediocritas dans laquelle l'écriture est venue à tremper.
    Affirmer, distinguer, élever / rompre les noeuds délier l'affect entravé / briser la peur s'enquérir / s'intéresser à l'humain ne rien proposer / qui n'ait éeté auparavant un risque assumé et vécu par le propre visage dans le texte.
    Créer des lieux vibrants que l'on puisse atteindre par le rythme créer (.) des refuges d'une imprenable beauté..."

empty